• Une abeille solitaire, cycle de vie et parasitage d'un nid de l'Osmie rousse (Osmia rufa ou Osmia bicornis) Megachilidae


    Il existe 40 espèces du genre Osmia.

    Pourquoi abeille solitaire ? elles n'ont tout simplement pas de vie sociale, aucune communication, entraide ou hiérarchie. Chaque femelle se débrouille avec son propre endroit pour pondre. Les Osmies creusent ou emploient des cavités existantes, mais chaque abri adequa  leur convient. Cet article est consacré à l'Osmie rousse qui est très répandue dans les zones urbaines. En tant que grande pollinisatrice elle est élevée en Suisse pour polliniser les arbres à abricots, pêches, cerises, prunes.


    Les Osmies sont visibles des mois de mars à octobre. Elles se nourrissent exclusivement de nectar et de pollen. La nidification débute en mars. L'année passée en avril 2014 j'ai bricolé un nichoir constitué de deux bûches de bois assemblées et percées de galeries borgnes d'un diamètre ~10mm. Puis j'ai fendu les bûches pour dégager une partie des galeries, ainsi à travers une plaque de plexiglas je pourrai observer l'intérieur. J'ai alors suspendu mi-avril le tout au mur sur notre terrasse


    Le 23 avril 2014 les premières abeilles venaient visiter l'hôtel. Je remarque alors que le diamètre des galeries est un peu trop grand. A prendre en compte pour la prochaine construction.






     
     
     

    Curieux de nature j'ai soulevé le papier de couverture et oh ! surprise l'osmie avait déjà bien travaillé. A gauche les premières alvéoles avec chacune un "pain d'abeille" comprenant du nectar et du pollen mélangé. Le premier œuf collé au pain et l'osmie qui repart. A droite 24 heures plus tard deux ou troix œufs et fermeture des trois cellules. Le ciment est de la terre et de la salive.

                           Le 4 mai 2014 la galerie est presque pleine                         Le 25 mai 2014 la galerie est fermée et les premières larves sont nées
             
    Le 3 juin 2014 les larves grignottent leur pain Le 23 août 2014 la nymphose s'est effectuée en deux  cocons.
    La troisième chambre a été parasitée, mais par quel insecte ?

    Le 8 décembre 2014 la situation a évoluée pour les parasites qui ont complètement dévoré le pain d'abeille. Peut-être des larves de chryside (une petite guêpe coucou). L'avant dernier cocon a beaucoup de chance d'être pillé.

    L'hiver a passé et je reprends mes observations. Nous sommes le 20 mars 2015. Il semble effectivement que les larves se sont gavées de nymphes et de pollen. Je crois remarquer un cocon de couleur brune dans la troisième chambre depuis la droite (?)

     

    Suite à ces constatations je me suis décidé à prélever un cocon de l'osmie. A l'extérieur sur une table au soleil j'incise délicatement l'enveloppe. L'air ambiant bien tempéré a réveillé le bébé qui sans attendre et sans plus d'aide de ma part s'est mis à s'extirper du cocon. Une fois complètement libéré la nouvelle osmie a essayé ses ailes et au bout de 5 minutes s'est envolée. Son vol a été court et elle s'est posée contre le mur de la maison. La dernière image vous montre un magnifique adulte prêt à conquérir le monde extérieur.
    Cliquez sur les vignettes pour



     

    « L'araignée Mothercare - Theridion sisyphium ou impressum et les juvéniles (Phylloneta sisyphia) TheridiidaeLe réveil en fin du mois mars 2015 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 22 Mars 2015 à 18:56
    richardunord

    Magnifique vulgarisation... Bravo !!

    2
    Dimanche 22 Mars 2015 à 19:17

    Un bel article scientifique! Bravo!

    Alors finalement, combien de larves ont été parasitées?

    Je te souhaite une bonne soirée.

    3
    Dimanche 22 Mars 2015 à 19:21

    Superbe installation pour l'observation.
    Les Osmies sont de magnifiques Hyménos, j'aime beaucoup.
    Bonne soirée

    4
    Dimanche 22 Mars 2015 à 19:38

    Bonsoir

    Superbe reportage bien expliqué et très jolies illustrationscool

    Agréable soirée à toi

    Bisous et à demain

    5
    Dimanche 22 Mars 2015 à 20:20

    Superbe document !

    6
    Lundi 23 Mars 2015 à 05:58

    Magnifique Walter, un reportage très intéressant ! bon début de semaine gros bisous Rozy

    7
    Lundi 23 Mars 2015 à 07:16

    Coucou Vadou

    Je passe te souhaiter une agréable matinée

    A plus tard

    Bise

    8
    Lundi 23 Mars 2015 à 08:59

    bonjour Vadou ,  mais c'est magnifique ce que tu as fait  et un très beau partage  !

    c'est beau de voir la vie naitre  !  ce que l'on ne voit jamais   ! merci  pour ce beau travail dans le temps

    passe une belle journée a+

    9
    Lundi 23 Mars 2015 à 09:41

    Ah mais c'est génial !

    super ton article, je vais essayer de faire un petit abri aussi, perso ma maison à insectes ne remportent pas franchement du succès, je vais faire autrement ..

    merci pour cet excellent document et je partage sur mon réseau

    10
    Lundi 23 Mars 2015 à 16:54

    Salut Vadou, j'adore comment tu expliques les choses dans la publication de tes articles c'est merveilleux. Bisou

    11
    Lundi 23 Mars 2015 à 19:05

    Bonsoir Walter

    incroyable installation que tu as réalisé, a faire pâlir les pros ! tes images sont étonnantes et la pédagogie parfaitement adéquat !

    bonne soirée à toi, amitiés, maurice

    12
    Mardi 24 Mars 2015 à 11:03

    Bonjour Vadou

    Je passe te souhaiter une très belle journée à toi

    Gros bisous

    13
    Mardi 24 Mars 2015 à 13:06

    woaw géant ce que tu as fait ! c'est top !! bravo.. je suis admirative..

    très important les abeilles.. dire qu'elles sont en voie d'extinction et que le monde ne parait pas s'affoler, moi ça me fait peur .. on va encore se reveiller quand il se sera trop tard hein ! un peu comme les terroristes, on s'y met maintenant alors qu'il aurait fallu faire tout ça y a 10 ans voire 20 ans !!!!

    et sans abeille on ne peut pas vivre !!! c'est ça le drame !

    j'ai repris le boulot doucement, suis encore flagada mais ça irait vers le mieux.. bibi du midi walter, une caresse à pitchou et un gros bizou flo.

    14
    Mardi 24 Mars 2015 à 18:21

    Bonsoir Vadou , impressionnant travail pour  arriver  a suivre l'évolution de  cette  abeille  solitaire , je  suis  admiratif devant ce  reportage très intéressant  , merci a toi . Bonne  fin de  semaine  , à bientôt .

    Emile 

    15
    Mardi 24 Mars 2015 à 23:47

    bonsoir Walter !!! te voilà de retour après quelques jours de pause !!! et avec comme toujours de beaux clichés et de belles histoires naturelles à nous conter !! me coucherait dans quelques minutes plus savante qu'avant . bonne nuit .elvy

    16
    Dimanche 29 Mars 2015 à 17:33

    hello
    très beau reportage
    dommage pour les autres
    bravo et merci pour ce superbe partage.

    17
    Lundi 6 Avril 2015 à 22:23

    Une expérience fantastique !! merci Walter ...

    18
    Jeudi 21 Mai 2015 à 20:22

    Bonsoir Walter,

    très intéressantes tes observations, voir l'évolution du remplissage de la galerie, j'y pense et j'y réfléchi pour l'année prochaine ! Ton système est très ingénieux. Si tu fabriques d'autres loges pour tes hôtes, sache que c'est les trous de diamètre 8 mm et de 6 mm qui sont utilisés par les 2 espèces d'osmies que j'observe, la cornue et la rousse (ex bicornis). J'ai une autre espèce d'osmie, plus petite, qui colonise les 5 mm mais je ne l'ai pas encore identifiée.

    En ce qui concerne le parasitisme, j'ai observé une petite mouche de la famille des drosophilidés, l'année passée. Cela pourrait correspondre à  tes observations, mais dur de savoir uniquement avec les larves, il faudrait aller jusqu'à l'observation de l'adulte !

    http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?f=11&t=108801

     

    bonne soirée et au plaisir

     

    Eric

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :