•  


    Début avril les reines frelon sont encore confinées dans leurs alvéoles hivernales. Bien protégée du froid celle-ci s'était réfugiée à l'intérieur d'un tronc facile à travailler. Elle est capable de sécréter une substance pour se protéger contre le gel. Je l'ai photographié sans qu'elle ne bouge. J'ai évidemment pris la précaution de remettre en place assez de matériel afin de lui permettre de terminer sa "diapause" (temps d'hivernation sans avoir besoin de se nourrir).

    Une reine en diapause


    Au réveil une de ces reines, fécondée en automne, a cherché un endroit pour fonder une nouvelle colonie. J'ai découvert son nid sous la dalle du balcon de l'appartement au-dessus de notre terrasse. L'image de gauche est éloquente et la place bien choisie à l'abri. Avec ses 45 mm de diamètre ma première pensée a été pour un nid de guêpe. Ne voyant rien bouger j'ai décidé d'attendre et de voir venir. 5 minutes se sont écoulées et voilà que la propriétaire s'est manifestée. En regardant de plus près je constate qu'il s'agit non pas d'une guêpe mais d'un frelon et de surcroit de bonne taille. C'était donc une reine qui depuis plusieurs jours œuvrait à l'élaboration de cette base.
                                                                                          C'était le 14 mai 2017 à 14.30 heures


    Le lendemain 15 mai 2017, il est 12.30 h.
    Je suis au poste d'observation et constate que le travail continue. Mais voilà le rapport de grandeur de ce frelon ne correspond pas à une reine. Manifestement c'est une ouvrière (la suite de l'histoire me donnera raison).



    Le même jour 18.00 h.
    L'ouvrage avance. Le dernier ajout est parfaitement visible, pas encore sec
    Le lendemain 16 mai 2017 14.00 h.
    L'enveloppe est presque terminée
    Il est 20.30 h.
    Une dernière retouche pour
    façonner l'entrée
    Pour ce jour arrêt du travail.
    C'est l'heure de se coucher

           

    A ce stade voici ma réflection

    Pour l'instant ce nid ne représente aucun danger excepté si je m'avise de vouloir toucher la structure lorsque l'ouvrier-frelon est de retour. Mais si je laisse faire une douzaine de naissances auront lieu prochainement. Alors il y aura de l'animation autour du nid de base car les nouveaux adultes vont immédiatement se mettre à l'ouvrage pour agrandir le nid. Les 18 propriétaires de notre résidence me tomberont forcément sur le paletot. Donc, malgré ma forte envie de ne pas intervenir, pas d'alternative, va falloir faire disparaitre sans délai cette base. Dès que le frelon s'est envolé pour aller se nourrir ou récolter de nouveaux matériaux, j'en ai profité pour dépendre le nid. Oh ! surprise au moment où j'ai manipulé la structure voilà qu'un autre frelon en est sorti. C'était la reine qui travaillait à l'intérieur. Je me suis alors hâté de me mettre à l'abri dans l'appartement avec le nid dans ma main. La reine a tourné un bon moment à la recherche de sa maison pour finalement disparaitre. Aucun doute qu'elle se remettra immédiatement à la recherche d'un nouveau coin plus tranquille pour elle et sa progéniture. La décomposition ci-dessous met à jour les premières alvéoles contenants chacune un œuf ou une larve à différents stades de développement. Ainsi que les trois enveloppes successives. C'est donc la fin d'une nouvelle génération qui a voulu faire sa place dans le monde des insectes au mauvais endroit. A voir un nid en pleine nature

    Partager via Gmail

    20 commentaires
  •  

    Aujourd'hui 12 mai 2017 notre Pitchou s'est endormi paisiblement après des jours de souffrance


     

    Quelques semaines après son arrivée chez nous

    Après 16 ans de complicité il va nous quitter ce jour.
    Une nouvelle vie heureuse l'attend.



    Partager via Gmail

    17 commentaires

  • Il n'y pas beaucoup d'études effectuées sur cette espèce. 
    L'identification est difficile d'après photo. Si des erreurs apparaissent veuillez m'en informé.


    Chez les Asilides



      Machimus rusticus

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Dismachus fuscipennis                                                                                                                
      prédation                                                                                              
                                                    Tolmerus sp.

     

    Dioctria rufipes mâle                                             Prédation                                                      Femelle          

     

    Dioctria atricapilla

     

    Choerades fimbriata femelle

     

                                                                            Le toilettage                                                  
                       Choerades marginata

     

    A déterminer                                                                                                                                           




    Partager via Gmail

    16 commentaires

  • Cet album contient 30 pages. Il comprend un échantillonnage de la diversité de la flore et de la faune peuplant l'environnement
    de la rivière La Crausaz (Le Merdasson) à Courtepin à mi-parcourt entre Fribourg et Morat.






     



     
    • Commentaires

       
      1
      Dimanche 7 Mai à 11:26   Supprimer le commentaire
       

      génial ton album on dirait un livre ! bravo walter je me souviens que c'etait en prévision !!!

      y a une méchante pub qui s'est inséré dans l'article j'ai cru que c'etait pour voir l'album, du coup ça m'a fait un cafouillage bref m'en suis débarassée mais la vidéo pub est toujours là !!!

      ben moi pas plouf plouf , je sais depuis la primaire pour qui je vote.. comme au 1er tour !  mais j'entends beaucoup autour de moi des gens très indécis, ça m'ennuie car il faut savoir se positionner c'est une élection assez grave , pas envie que ça tourne comme aux US !!!

      donc vivement ce soir ! qu'on sache..

      je vais voter cet am , il pleut nous n'irons malheureusement pas nous promener aujourd'hui peut être demain si le temps est meilleur.

      bon dimanche à toi walter, et un gros bibi, caresses à pitchou FLO

       
      2
      Dimanche 7 Mai à 12:34   Supprimer le commentaire
       

      Bravo, très belle présentation.

      Bon dimanche

       

       
      3
      Dimanche 7 Mai à 13:04   Supprimer le commentaire
       

      Wow, quelle merveille, un chef d'oeuvre, c'est tellement beau!!! Bise, bon dimanche tout en douceur!

       
      4
      Dimanche 7 Mai à 13:42   Supprimer le commentaire
       

      Quel magnifique chef-d'oeuvre Walter, une présentation topissime, un vrai bonheur de suivre ton album , le 6ème cliché j'ai adoré !!!

      Bonne journée cher ami, bises amicales à toi et ton épouse.

      Christiane

       
      5
      Dimanche 7 Mai à 14:44   Supprimer le commentaire
       
      Au niveau des photos et de leur mise en scène, j'ai reconnu ce que tu publie sur ton blog. J'ai zooms sur une page, et j'ai découvert ton nom. Et tes coordonnées.
      Tu fais un tirage limité ? Peut être une réédition, ??
      Tu envoies vers la France ?
      Regarde mes articles du lundi, il y a flore et faune.
      Amicalement. Yann
       
      6
      Dimanche 7 Mai à 17:04   Supprimer le commentaire
       

      Merci pour ce beau partage ! Un joli album nature.

      Bonne soirée.

       
      7
      Dimanche 7 Mai à 18:49   Supprimer le commentaire
       

      Un chouette album! Tu as bien raison. Je pense qu'il va avoir du succès. Il le mérite.

      Passe une bonne fin de weekend.

      Amitiés, Michel

       
      8
      Dimanche 7 Mai à 18:59   Supprimer le commentaire
       

      Tres belle présentation pour cet album , bravo .

      Bonne soirée 

      Bisous 

       
      9
      Hier à 07:10   Supprimer le commentaire
       

      Bonjour Walter,

      Tu passes à l' écriture maintenant , et la réalisation  de cet album est digne de toi. C' est un travail de fourmi. Bravo.

      Bonne continuation .

      Amitié.

       
      10
      Hier à 14:46   Supprimer le commentaire
       

      La nature est magnifique, s'y promener et l'observer est un réel bonheur pour moi et c'est aussi pour cela que j'ai aimé ton article et que je pense aussi que la connaissance engendre le respect

      Am

       
      Suivre le flux RSS des commentaires


      Ajouter un commentaire

        Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :
       
      Site Web (facultatif) :

    Commentaire :

    Partager via Gmail

    6 commentaires
  •  Cette grosse abeille a ici 20 mm mais peut atteindre 30 mm avec une envergure de 5 cm. Elle aime la chaleur et le réchauffement climatique aurait une influence sur l'augmentation de sa population. Son bourdonnement en vol est impressionnant.
          
            Clic sur les vignettes pour

     
     
     
    Partager via Gmail

    30 commentaires