• Que mangent les oiseaux en hiver

     


    Avec cet article je ne veux absolument pas faire le procès de ceux qui veulent aider les oiseaux durant l'hiver.
    Je désire simplement donner quelques informations afin de les protéger au mieux contre tout excès de solidarité
    qui peuvent êtres préjudiciables pour la santé de nos compagnons à plumes.


    En hiver, les oiseaux trouvent de quoi se nourrir dans les prairies, en forêt, sur les buissons et les arbres fruitiers.
    Ils sont parfaitement capables de supporter le froid et même de résister aux basses températures

    Ils sont trop gâtés autour de nos maisons. C'est totalement dénaturé de suralimenter les oiseaux. Plus vous en recevez et plus vous favorisez les risques des maladies infectieuses telles que la salmonellose ou la tuberculose qui sont  très répandues chez les oiseaux sauvages. L'intention primordiale doit être de présenter un appoint de nourriture et non de contribuer à ce qu'ils deviennent accroc des mangeoires et se détournent d'une prospection dans leur milieu naturel.

    Un Rouge-gorge gratte les feuilles sur le bord d'un chemin de forêt. Faites-en l'expérience et vous serez étonnés de trouver, par exemple des
      faines de hêtre ou des graines de conifères. Son physique ne laisse pas de doute quant à sa capacité de résister au froid (photo du 21 janvier 2017).
                                                                                  A droite un Moineau non moins bien équipé.

    Rouge-gorge

    Rouge-groge bien dodu

    Un Moineau

      
       Un exemple très caractéristique est ce champ en jachère sur les hauts de Courtepin. Ce garde-manger est bourré de graines jusqu'aux beaux jours.

    Un champ en jachère

    Si vous êtes propriétaire d'arbres fruitiers, ne cueillez pas touts les fruits en automne. Les oiseaux vont se régaler. 

    Sous un arbre fruitier

    Ce tableau répertorie un échantillonnage de plantes et de baies appréciées par les oiseaux en hiver
    lorsqu'ils ne trouvent plus les graines et les insectes normalement au menu.
    Attention à certaines baies qui sont toxiques pour l'homme mais pas pour les oiseaux. Ceux-ci sont capables de détecter les bonnes des mauvaises.

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Carotte sauvage
    (Daucus carota)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Aubépine épineuse
    (Crataegus laevigata)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Faux-acacia
    ou Robinier
    (Robinia pseudoacacia)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Cotonéaster rampant
    (Cotoneaster horizontalis)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Oseille commune
    (Rumex acetosa)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Rosier des haies ou Églantier
    (Rosa canina)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Millepertuis perforé
    (Hypericum perforatum)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Fusain d'Europe
    (Euonymus europaeus)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Gratter les feuilles mortes
    pour découvrir les faines
    des hêtres

     

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Gui
    (Viscum album)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Faines de hêtre sur le tapis de neige

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Houx
    (Ilex aquifolium)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Clématite des haies
    (Clematis vitalba)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Prunelier
    (Prunus spinosa)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Plantain
    (Plantago)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Vigne vierge à fruits bleus
    (Ampelopsis brevipedunculata)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Platane
    (Platanus)

    Que mangent les oiseaux en hiver

    Viorne obier
    (Viburnum opulus)
    « Suite 1 de l'article concernant la Maison des esclaves. Le côté touristique et l'art du bois africainQuelques réflexions sur les formes et les couleurs en hiver »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Janvier à 19:56

    bonsoir Vadou , ah oui ton article est très bien et utile !  oui beaucoup donnent n'importe quoi !!

    moi je donne mes restes de viandes et ils aiment  , les graines  vendues dans le commerce et +++ ...

    bonne soirée  a+

    2
    Mercredi 25 Janvier à 20:01

    Merci pour ces infos, très intéressant! Ici nos hivers (au Canada) sont tellement rudes et beaucoup de neige, de mon côté je leur donne des graines de tournesols, j'espère que c'est ok car les arbustes sont enfouis sous neige... Bise, bonne soirée tout en douceur!

    3
    Mercredi 25 Janvier à 20:12

    Je suis tout à faut d'accord avec toi contrairement à l'homme ,

    les oiseaux peuvent trouver dans la nature ce qu'ils ont besoins pour passer l'hiver !

    Ce matin j'en ai vu auprès et au pied de mon olivier et ils avaient l'air bien vifs malgré un peu de neige au sol.

    Merci pour la documentation photos... Bon à savoir

    Belle soirée à toi

     

     

    4
    Mercredi 25 Janvier à 20:26

    Bonsoir ,

    Je suis d'accord avec toi , tout est une question de mesure et il faut veiller à ne pas faire des oiseaux de petits êtres complètement dépendants de l'homme .Cependant , lorsque les fauchages répétés sur toute une commune ont supprimé la végétation et détruit toutes les plantes dès avant leurs  montées en graines , lorsque les constructions ont pris la place des cultures et des jachères , c'est la disette en hiver pour ces pauvres oiseaux !

    Bonne soirée !

    5
    Mercredi 25 Janvier à 20:50

    Oui, encore des tas de choses dans la nature, et un peu d'aide de notre part.
    Un article très intéressant, et de bonnes raisons de ne pas couper les baies pour l'hiver.
    Bonne fin de soirée Walter

    6
    Mercredi 25 Janvier à 21:12

    et en ville ?

    7
    Jeudi 26 Janvier à 06:06

    Je suis tout à fait d'accord avec toi ! mais en ville comment survivent ils ??

    Bonne journée gros bisous Rozy

      • Jeudi 26 Janvier à 07:51

        En ville les oiseaux trouvent facilement de la nourriture tout comme les abeilles pour faire du miel. Les places, les parcs, les jardins, les plans d'eau, c'est plein de graines sur les arbres, des baies sur les arbustes des jardins, des insectes sur les toits en végétation, les talus bordants les lignes de chemin de fer, etc... Combien de poubelles sont pillées chaque jour. Pas beaucoup de prédateurs à part les chats. Un complément avec les mangeoires oui mais pas du gavage.

        En ville ? mais autour de la ville il y a la campagne. Posez-vous la question pourquoi certaines espèces se sont carrément installées en milieu urbain. Tout est fait là pour leur facilité la vie. Dans une ville on peut compter jusqu'à 50 espèces différentes d'oiseaux. Tout est à la disposition des nicheurs, les allées aux grands arbres, les clochers, certaines façades, etc...et c'est bien en ville que l'on trouve le plus d'oiseaux morts. 

    8
    Jeudi 26 Janvier à 10:02

    comme je dépose mes feuilles sur les plates bandes et sous les arbres à l'automne, l'hiver les merles et consort sont ravis, je leurs mets également toutes mes épluchures dans un endroit bien précis, des graines de tournesol également .

    L'eau indispensable aussi

    je les vois surtout le matin pour prendre des forces et le reste de la journée ils vont je ne sais où

    9
    Jeudi 26 Janvier à 10:24

    Le problème c'est quand la glace ou trop de neige les empêchent d'accéder à la nourriture et c'est là qu'il faut quand même les aider.

    Bonne journée et merci pour ce bel article.

    10
    Jeudi 26 Janvier à 11:49

    Ton article est très intéressant, j'habite un Domaine plein d'essences diverses, il y a beaucoup d'oiseaux en ce moment qui picorent partout

    mais il n'y a pas de glace, alors évidemment, c'est plus facile ...

    c'est quand même un peu les resto du coeur , les mésanges adorent les graines de tournesol et les rouges gorges un peu de graisse ...

    Nous laissons les feuilles mortes sur la pelouse et c'est un joli spectacle de les voir bouleverser toutes ces feuilles ....

    Bonne journée Walter,

    Amicalement ,

    Christiane

    11
    Jeudi 26 Janvier à 12:58

    Tu as raison de le souligner, car beaucoup pensent faire bien au final... nous on  pas ce problème peu d'oiseaux à notre grand regret dans le jardinet de maman ce qui n'était pas le cas au jardin de mémé, où mon gd père leur avait fait des nids en hauteur à cause des chats avec des pots en terre et de l'herbe séchée, pour qu'ils aient chauds l'hiver..

    ce qui m'énerve le plus ce sont les gens qui donnent du pain aux cygnes et aux canards ! ça se fait encore beaucoup, j'ai beau le dire, ils continuent ... ça amuse les enfants !!!

    me revoilà après une satanée grippe qui m'a tenu 4jrs au lit suis pas encore bien vaillante mais ça va vers le mieux.

    je t'embrasse walter, une caresse à pitchou et un gros bibi flo

    12
    Jeudi 26 Janvier à 17:06

    C'est tout à fait vrai que les oiseaux n'ont pas besoin de nous pour vivre. Je mets des graines dans une petite maison mais je vois bien que les oiseaux ne la vident que quand ils n'ont vraiment rien d'autre à manger. Dans ma pelouse, il y a plein d'oiseaux qui trouvent sans doute plein de choses à manger car il y en a partout, même à des endroits où les graines ne peuvent pas tomber. 

    Il ne faut surtout pas non plus donner de pain aux palmipèdes des étangs et lacs.

    En fait, les animaux peuvent parfaitement se débrouiller seuls dans la nature. Ils sont faits pour cela. Et cela peut sembler cruel d'écrire cela, mais nos interventions peuvent faire beaucoup plus de mal que de bien.

    Par contre par temps vraiment de neige ou de gel, on peut les aider un peu. Surtout pas de pain, surtout pas de sel...

    Par contre les oiseaux souffrent quand l'eau est gelée, ils ont un besoin vital de pouvoir se laver et de boire... 

    J'ai une petite maisonnette suspendue à un arbre, je la remplis une fois de temps en temps, quand elle est vide, ce qui est finalement rare.

    Par contre, comme j'ai des pommiers dans ma pelouse, il y a des pommes qui tombent par terre, les oiseaux s'en régalent et j'avoue que comme il n'y en a plus, j'achète des pommes et j'en mets des petits quartiers au pied de mes pommiers... ai-je tort ?

    Am

      • Jeudi 26 Janvier à 18:50

        Avec tes remarques je suis sûr que les oiseaux "will Be...Well" durant l'hiver. Et surtout quelle bonne initiative que de placer quelques quartiers de fruits au pied de tes arbres.

    13
    Jeudi 26 Janvier à 19:05

    Tes conseils sont judicieux je m'aperçois que dans mon jardin certains oiseaux ont à leur disposition ce qu'il leur faut,  les autres ( surtout les merles )  sont assez gonflés pour subtiliser quelques croquettes aux chats mais là je crains qu'un jour ils y perdent quelques plumes si ce n'est plus . Par contre le rouge -gorge, je me demande quand même si ce n'est pas uniquement la réaction de lutte contre le froid qui le fait paraître dodu , j'en vois un régulièrement en face de chez moi qui est vraiment à géométrie variable . 

    Bonne soirée 

    Bises 

    14
    Vendredi 27 Janvier à 17:15

    Bonjour Walter ! 

    Tu prêches une convaincue, il faut faire très attention à ce qu'on donne et ne pas en donner trop, ils trouvent encore et toujours le peu de nourriture indispensable à leur survie dans les campagnes, en ville c'est une autre histoire ... 

    Mon mari laisse des pommes sur les pommiers en plus de celles tombées, elles font en ce moment le bonheur des merles.

    Le plus embêtant, c'est l'eau qui leur manque quand tout reste gelé. 

    Bises et à bientôt happy

    15
    Vendredi 27 Janvier à 18:35

    merci de ton com walter avec la super phrase que tu m'as mise en commentaire ...

    c'est tout à fait ça ... j'ai une capacité à oublier, du moins mettre de côté dans une case de ma tête et avancer, j'ai toujours voulu avancer même si je savais que j'allais droit dans le mur, toujours avancer, ce qui pouvait être un défaut, est devenu pour moi une manière de vivre sereinement vu tout ce qui me tombe dessus !!!  si je disais que maman a un abcès à une dent, que j'ai du tel à la navette de la ville pour leur demander de l'emmener, et la ramener chez elle !  bref elle est sous antibiotiques vont lui arracher début février la dent s'est cassée en deux ! j'espère que maintenant c'est fini hein car on commence à en avoir marre...

    grâce à mes amis, leur fidèle amitié, je me sens moins seule ça me donne des forces je pense ... je récupère , 38° , ça va mieux mais je suis raplapla donc je dors beaucoup, car je sais que je suis capable de récupérer grâce au sommeil..

    en tout cas, merci beaucoup, pour ces belles paroles !

    un bon w.end, ça se réchauffe, le gd froid part, ça va déjà être mieux. je t'embrasse bien fort, une caresse à pitchou , qui va bien j'espère. bizou à toi et ta famille flo

    16
    Samedi 28 Janvier à 08:49

    bonjour Walter

    un bel article d'information et de mise en garde raisonnée !! j'espère que ceux qui donnent des graines 365 jours par an comprendront qu'ils rendent l'oiseau dépendant...

    bon WE, amicalement, maurice

    17
    Dimanche 29 Janvier à 11:48

    Cet article mérite d'être lu avec attention, le sujet m'intéresse et j'ai même quelques questions à poser... Le soleil me fait de l'oeil, il m'invite à sortir... Je reviendrai plus tard. 

    18
    Dimanche 29 Janvier à 17:48

    Et que dire ds gens qui continuent de les nourrir le reste de l'année!

    En hiver, quelques petites friandises mais pas en excès, il faut qu'ils gardent l'habitude de trouver seuls

    Bonne fin de week-end

    19
    Jeudi 2 Février à 14:04

    Je ne remplis la mangeoire qu'une seule fois par jour. Ce sont les tourterelles, les pigeons, les merles les plus gourmand. Les passereaux viennent moins cet hiver. Soit ils sont en diminution, soit ils trouvent ailleurs leur bonheur.

    Merci pour ta gentille visite.

    Bonjour à madame.

    Amitiés, Michel.

    20
    Vendredi 3 Février à 13:38

    Me revoilà ! 

    C'est tout à fait exact que la nature pourrait suffire à nourrir les oiseaux, le problème c'est qu'à présent toutes les localités même de moyenne importance veulent un environnement nickel. Les engins élaguent, débroussailles, tondent, ramassent, broient tout ce qui dépasse... 

    Quand survient de fortes gelée et qu'elles se prolongent, un apport de graines, d'arachides, de noix broyées ne me semble pas superflu. Il faut installer les mangeoires hors de portée des chats, et loin des baies vitrées et cesser  dès que la température s'adoucit, évidemment. 

    Près de chez moi, dans ma petite ville de Savoie, une avenue est bordée de liquidambars. Tous les hivers les fruits attirent une foule de chardonnerets. Cela m'a fourni de jolies photos... Cette année au plus fort du froid, les agents municipaux ont élagués ces arbres sans le moindre état d'âme... 

    Ils avaient les semaines précédentes réduit sévèrement toutes les haies, c'est ainsi que j'ai vu arriver sur ma terrasse (au 1er étage) un troglodyte en déroute... Je n'en croyais pas mes yeux... Il a tenté de s'abriter dans les tiges des chrysanthèmes que je n'avais pas encore taillés. 

    La nature se porterait mieux sans nous, ça c'est sûr !

     

    21
    Tyaz
    Vendredi 10 Février à 08:51

    Belle synthèse !!  je pense tout de même qu'un hiver comme celui-ci causera quelques pertes suppémentaires !!  les volatiles des zones humides et des étangs ont déjà payé un lourd tribut, j'en ai vu les traces !!

    22
    Mercredi 15 Février à 13:42

    De plus en plus de gens mettent des graines surtout pour le plaisir de prendre ces jolis passereaux en photo... Pour ma part, je l'ai fait et si je ne le fais plus, c'est à cause des chats... J'ai donc abandonné les cantines proposées mais avec tous les arbres à fruits que j'ai plantés pour eux, je ne me fais pas soucis, ils sont bien nourris. D'ailleurs, mon massif de cotoneasters n'a plus de fruits en ce moment car ils sont mangés par les oiseaux...il y a aussi les pyrancanthas, les fusains et toutes les plantes sauvages qui poussent sur mon terrain, ils sont gâtés, ici !! Mais tu as raison de signaler qu'il faut éviter de leur donner de mauvaises habitudes... A trop vouloir bien faire, on fait des erreurs.

    J'ai été peu présente ces derniers temps, mon petit walter... donc j'essaie de rattraper mon retard. Je commence par le premier article que j'avais raté et je remonte jusqu'au dernier... J'ai vu passer de bien belles photos de neige et de formes ou de couleurs sur ce fond blanc... wink2 Toujours un réel plaisir de me balader chez toi... à tout de suite, donc. Je finirai par l'article sur le togo qui vient en complément de ceux découverts auparavant.

    Gros bisous.

    Cath

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :