• ♥ Paysages et saisons, faune, oiseaux

    Paysages
    Point de vue
    Paysages

  •  

     

    Essai

    C'est l'automne et je cherche dans un champ en jachère un sujet pour en tirer quelques photos . A cette époque l'herbe est haute et la plupart des fleurs sont passées. Il en reste pourtant encore une ou deux, de quoi réconforter un magnifique papillon, un Souci (Colias crocea). C'est une femelle sur un trèfle rouge. Et une autre sur une inflorescence d'origan.

     Brusquement devant moi des mouvements et un cri d'alarme. Quatre chevreuils sortent des hautes herbes où ils faisaient la sieste et détalent à travers le champ labouré juste à côté. Et en images les trois premiers. Après un court arrêt pour localiser le danger les voilà qui bondissent de plus belle pour disparaitre dans le champ de maïs.

    Vite fait je me suis avancé pour éviter les hautes herbes et le dernier a été pris sur mode image par image. En été les chevreuils sont roux. Ils perdent ce pelage pour devenir brun en hiver.
    Clique sur le rectangle bleu
    C'est une réalisation adaptée d'après un code de Gilbert (http://pourquoipas732.eklablog.com/accueil-c21574769)

    Clic

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    17 commentaires
  •  

    Passage obligé pour les insectes de l'été à l'automne

    Passage obligé pour les insectes de l'été à l'automne
    L'automne nous surprendra toujours par ses sautes d'humeur.
    La transition est pourtant nécessaire pour le repos de la nature qui a tout donné durant l'été.

    L'automne dispensent à la mini faune de la pâte et du jus de fruit riche en sucre.
    Les araignées profitent encore de la gourmandise de certains insectes qui s'aventurent sur un garde manger fatal.

    Passage obligé pour les insectes de l'été à l'automne

         
     

         
     

         
       

    Passage obligé pour les insectes de l'été à l'automne

     
    Partager via Gmail

    13 commentaires
  •  

     Les têtards naissent petits et plutôt noirs, mais après quelques semaines ils ont pris du bidon et une belle couleur marbrée.
    Ils aiment toujours aussi bien se rassembler. On peut remarquer que certains d'entre eux évoluent vers une forme-grenouille.
    S'il ne pleut pas régulièrement les flaques d'eau en forêt s'assèchent inéxorablement. On estime à 2% le nombre de têtards qui
    arrivent à l'ultime transformation en grenouille adulte. Voir le sauvetage de têtards

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au milieu de la marre je découvre un rassemblement. Ils s'acharnent
    sur quelque chose
    et se tortillent comme le ferait un crocodile sur sa proie.
    Ils sont entrain de dévorer allégrement l'un des leurs mort en route.
    Les têtards sont végétariens mais je constate qu'à leur niveau d'évolution un apport de protéines leur convient à merveille.
       

     

    Ma mère nous disait "manges ta soupe tu vas grandir"
    Effectivement les changements sont inéluctables.
    Reste encore à faire disparaitre la queue.
    30 jours pour en arriver là.
    Et voilà une petite grenouille bien formée
    de 12-15 mm. A ce stade les poumons se
    développent pour pouvoir respirer hors de l'eau.
    Celle-ci a bien trois mois d'existence, elle est devenu carnivore. Il faudra 2-4 ans suivant l'altitude pour atteindre sa maturité sexuelle.

     L'évolution de têtards de Grenouille rousse

                 


     

    Partager via Gmail

    17 commentaires

  • Chaque petite fenêtre s'ouvre sur une nouvelle vie dans les milieux naturels de ce Lézard qui n'a pas eu de chance

     

    Partager via Gmail

    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique