• Le Souci : nom d'une couleur jaune orangé semblable à celle de la fleur du Calendula
    Chez nous il est actuellement, mois d'août, très présent et en particulier dans les prairies où le Trèfle des prés (Trifolium pratense) est roi. C'est une des plantes hôtes. Ce papillon se pose toujours les ailes fermées alors j'en ai dessiné un ailes ouvertes (crayons de couleurs).
    C'est une femelle. Le mâle n'a pas de taches claires dans le noir.
    Pour voir le genre Colias crocea forme Helice avec du blanc, voir l'article Colias crocea forme Helice
     

     Clic sur les vignettes pour
    Clic sur l'agrandissement pour revenir à l'image par défaut

       

    Les codes diapos-animations chez Gilbert

    Partager via Gmail

    17 commentaires

  • Le Souci sous la forme Helice est coloré de blanc. Il a le même mode de vie que Colias crocea dont voici l'article Colias crocea.

    Une femelle

     

    Tout commence par l'arrivée d'un mâle
    Clic sur les vignettes pour
                        Un premier baiser                                             La danse commance le mâle en-dessus coloré jaune clair sur le dessus                        

    C'est une suite de tourbillonnements et de batements d'ailes

     

    On voit bien sur cette image que la femelle, papillon du bas, est réceptive aux avances de son compagnon.Trop pudiques le couple s'est éloigné en virevoltant et je n'ai pas eu l'occasion d'assister à l'accouplement lui-même

     
    Partager via Gmail

    7 commentaires
  •  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     


          Les sphinx sont en général de grande envergure et taillés pour le vol à grande
          vitesse. Ce sont des papillons nocturnes mais beaucoup d'entre eux sont diurnes.
          Celui-ci est venu se reposer de jour sur la table de notre terrasse. D'après la
          morphologie de son abdomen il me semble avoir affaire à un mâle. La femelle
          pont ses œufs sur le revers des feuilles du Peuplier ou du Tremble. Au moindre
          souffle leurs feuilles frétilles fortement. Pour cette raison la chenille possède
          de grosses fausses-pattes pour se maintenir.
                                                           clic sur les vignettes pour
        

     
       


     

     

     
    Partager via Gmail

    15 commentaires



  • Son portrait et sa chenille environ 40 mm

     

    La chenille a bougé et je découvre un dépôt de minuscules boules sur le côté. Il doit s'agir d'un parasitage. Curieux je décide de transposer la chenille dans un bocal afin de pouvoir observer l'évolution de ces œufs.
    De surprise en surprise. La chenille transporte encore deux autres parasites, ces deux-là je les enlèvent. Aussi une tache noire dont je suis incapable d'en donner une explication.
    La suite arrive très vite, quatre jours plus tard des larves de ~1mm étaient nées. La chenille est encore en bonne santé.
    Quatre jours ont encore passé. La curée avait commencé. La chenille a été condamnée à nourrir une horde de goinfres. Et déjà les cocons protégés par de la soie se sont formés.


    Trois semaines plus tard mon bocal grouillait de petites "mouches", la naissance a eu lieu. Elles ne sont pas plus grandes que 2 mm.
    Ce sont des hyménoptères ectoparasitoïdes, de minus guêpes de la famille Eulophidae de la super-famille des Chalcidoidea.
    sous la désignation de Euplectrus sp.

    agrandir agrandir agrandir
    Un baisé avant l'envol vers une nouvelle vie.

    De la chenille il ne reste que l'enveloppe externe et des coques nymphales vides. Elle a été sacrifiée pour permettre la pérennisation d'une autre espèce. C'est une tranche de vie tout à fait naturelle. L'inconvénient, il manquera un beau papillon dans sa famille.
    L'avantage, ce papillon pont des dizaines d'œufs jusqu'à trois fois par année..


     
    Partager via Gmail

    24 commentaires

  • Petit papillon visible dès le mois d'avril et jusqu'en août pour la deuxième génération. Et c'est vérifié, les photos datent du 14 avril 2015.
    Il est qualifié de migrateur partiel. Il se déplace à l'intérieur de son aire de distribution.



    Dans une fenêtre bordée de Cardamines des prés.


    Loin de moi de lui donner une valeur pécunière, ce n'est qu'une comparaison de sa grandeur. La pièce fait 16mm de Ø.


    C'est un mâle en bleu azur.


    C'est le seul porte-queue des Everes ou Cupido. Il porte deux QUEUES en N2
    Son envergure est de 25-30 mm. La femelle est de couleur brune.

    Partager via Gmail

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique