•  
    Anthocharis = anthos, "fleur" et kharis, "grâce"
    Ce papillon ne produit qu'une génération par année. La ponte a lieu de avril à juin puis la nymphose en juillet. La chrysalide se développe et reste en place le reste de l'année. Pour cette raison la femelle inspectera minutieusement la plante, qui doit être vigoureuse, avant d'y déposer un ou deux œufs.  La chrysalide hiverne et au printemps prochain apparait l'imago.

    Un Aurore peut en cacher une autre.

     

    En compagnie d'une Piéride du navet


    Quelques Brassicacea plantes hôtes. Une chrysalide sur la première.
    l'Alliaire                          l'Arabette                          la Barbarée                          la Cardamine
    l'Alliaire l'Arabette la Barbarée la Cardamine des prés

     

                                       Le mâle       Une femelle, elle a les ailes toutes blanches




     

    Partager via Gmail

    17 commentaires
  •  

    La Noctuelle capsulaire, papillon nocturne, tire son nom de ce que sa chenille se développe dans les capsules à graines des fleurs de
    la famille Caryophyllaceae : Dianthus (oeillets), Lichnis, Saponaria  et Silène

    Les images qui suivent découlent de l'observation sur des capsules à graines de ces deux plantes

    Le Compagnon rouge (Silène dioïque)       Le Compagnon blanc (Silene latifolia)
    A voir les Silènes

     

     Accéder au observations



    Une Cétoine dorée profite d'une ouverture pour chipper quelques victuailles


     

    Partager via Gmail

    24 commentaires
  •  
    Les papillons je les admire dans la nature, je les photographie, je les dessine. Mais là je leur dédie quelques mots.

     
    Partager via Gmail

    15 commentaires
  • Aussi Azuré commun ou Azuré de la Bugrane
    Nous voici fin août 2015 lors d'une balade à travers prés encore bien fleuris. Les plantes hôtes de la chenille sont :
    clic—>Lotier corniculé, Trèfle des prés, Trèfle blancVesce craque , Luzerne lupuline et Bugrane.
    Cette espèce volait en nombre. Ils peuvent prétendre à trois générations de avril à octobre.

    Clic sur les vignettes pour modifier l'agrandissement, à gauche le mâle en bleu et à droite la femelle en brun









    Pour comparaison celui-ci est le Demi-argus ou l’Azuré des anthyllides   (Polyommatus semiargus ou Cyaniris semiargus)   Lycaenidae.
    La différence est le large bord sombre sur les ailes ainsi que la quantité de points et l'absence de franges colorées sur le revers. Les femelles de la forme
    Polyommatus semiargus parnassia et de Polyommatus semiargus helena présentent un autre design.
    Les plantes hôtes de la chenille sont :
    Le Trèfle des prés et leTrèfle jaune qui est Anthyllide vulnéraire (vignettes 8 et 9)
    Cette espèce ne produit qu'une génération par année.

    Clic sur les vignettes pour modifier l'agrandissement, à gauche le mâle en bleu et à droite la femelle en brun









    Partager via Gmail

    17 commentaires
  •  

    Un papillon de nuit. Cette femelle se repose durant le jour, le mâle est gris-brun. Ces deux trucs blancs ont attiré mon regard.


    Cliquez sur les vignettes pour 

    En redressant le brin d'herbe est apparu ce magnifique lépidoptère

     

     

     

     

     

    Est-ce bien la chenille de ce papillon ? celle-ci est trempée
    Ou celle-ci plus en forme sur une Vipérine

     

     
    Partager via Gmail

    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique