• ♥ Les papillons et leurs chenilles

    Morphologie des papillons

    Les papillons sont des insectes donc composés d'une tête, d'un thorax et de l'abdomen. La tête est équipée d'une trompe enroulée au repos, de deux antennes et de deux gros yeux composés (ensembles de récepteurs nommés ommatidies, jusqu'à 30'000 chez certains coléoptères) sensibles à la lumière. Les papillons ont une vue très élargie pour capter les mouvements. Pour vous approcher faites des gestes lents et déplacez-vous doucement sans que votre ombre ne perturbe sa vision. Le thorax supporte 3 paires de pattes, 2 ailes antérieures et 2 ailes postérieures. Les ailes sont les éléments clé pour l'identification.

    Les papillons font partie de l'ordre des Lépidoptères (lepidos = écailles en grec). Leurs ailes sont recouvertes d'écailles colorées (soies aplaties). Les mâles ont des écailles spéciales, les androconies, sur la face supérieure des ailes, qui dégagent des phéromones pour attirer les femelles.

    Ils sont divisés en deux sous-ordres :

    les papillons de jour--rhopalocères--des antennes tactiles, sauf exception les ailes se replient verticalement, un cocon durci

    les papillons de nuit--hétérocères--des antennes en formes de plumes, de brosses, les ailes repliées le long du corps, un cocon tissé

    Blog de wadou : Trésors de notre Nature, Morphologie des papillons

     

    Cycle de reproduction chez le papillon

     Les papillonsse reproduisent dans un cycle de métamorphose complète

    quatre stades se distinguent :

    Blog de wadou : Trésors de notre Nature, Cycle de reproduction chez le papillon  

    Disparition des papillons
    Disparition

     

     


  • Fin mai 2017 je suis à la recherche d'araignées ou autres petites bêtes qui voudront bien collaborer pour consolider la rédaction d'un article. C'est dans le tunnel d'un petit pont sur la rivière la Bibera qui coule de Courtepin en direction de Cressier. J'ai découvert deux papillons de nuit au repos dans la pénombre et à côté une magnifique araignée à l'affut.

    a identifier (Mormo maura ?)
    La Noctuelle à museau
    (Hypena proboscidalis)
    Noctuidae
    Une Metelline segmentata femelle
    Tetragnathidae


    Et je suis tombé sur quelques petits papillons pourvus de longues antennes. Mes recherches m'ont permis de les identifier comme étant des Phryganes de l'ordre des Trichoptères.

    Ce sont de petits papillons sans écailles qui apparaissent dès le mois de mars. Avec leurs ailes tomenteuses (recouvertes de poils microscopiques) repliées en toit au repos elles ressemblent à des papillons de nuit . Elles ont 20-30 mm selon l'espèce.
    Celles-ci font ~20 mm et je préfère ne pas me tromper, donc aucune désignation scientifique.

           

    Ayant pris connaissance que leurs larves sont aquatiques (dulçaquicole) je suis retourner dans le tunnel pour en chercher dans la rivière. Il ne m'a pas fallu très longtemps pour découvrir la première. Elle est confinée dans un fourreau que la larve construit en agglutinant, avec de la sécrétion de leurs glandes, des matériaux trouvés au fond de l'eau.
    Elles sont nommées Portes-bois ou Portefaix.

     
     Au fond de la rivière. En plus d'être efficace le fourreau est un véritable bijou Le fourreau a une ouverture à chaque bout pour permettre à l'eau de circuler à l'intérieur.

    Hors de l'eau elle cherchera sans tarder à rejoindre
    son milieu aquatique.

     

     

     
    Partager via Gmail

    18 commentaires
  •  

    Le Machaon ou Grand porte-queue  (Papilio machaon)  Papilionidae

     

    Le Machaon ou Grand porte-queue  (Papilio machaon)  Papilionidae

    Le Machaon a une allure de papillon exotique. Son envergure de 30-50 mm
    lui permet d'effectuer de remarquables vols planés en milieux découverts
    ou sur des prairies fleuries.
    L'adulte (imago) hiverne parfois mais en majorité sous forme de chrysalide. Il est visible de mars à septembre jusqu'à 1800 mètres d'altitude.

    Le Machaon ou Grand porte-queue  (Papilio machaon)  Papilionidae

















    La femelle pond ses œufs un par un sous les feuilles des Ombellifères (Apiacées) plantes hôte de la chenille (voir la ponte en ponte )
    Les deux images de gauche présentent une chenille jeune en troisième mue avec des épines sur le dos et les deux images de droite
    deux fois plus grande en dernière mue. La couleur est plus soutenue.

     

     

    Le Machaon ou Grand porte-queue  (Papilio machaon)  Papilionidae

    Lorsque la chenille se sent menacée ou est attaquée par un prédateur elle se lève et fait jaillir son arme secrète par la fente située sur sa face(flèche ci-dessus), l'osmeterium qui dégage une odeur désagréable.

    Le Machaon ou Grand porte-queue  (Papilio machaon)  PapilionidaeLe Machaon ou Grand porte-queue  (Papilio machaon)  Papilionidae

    Partager via Gmail

    28 commentaires

  •  C'était le 4 août 2015 en fin d'après-midi. Un Machaon volait au ras des herbes sur une pente exposée au soleil.
    Par "bonds" successifs il descendait entre la végétation et repartait. Les images démontrent la suite de l'histoire.

    Voir aussi le papillon et sa chenille Papillon et chenille

    Agrandir les vignettes pour

       
       
       
    Partager via Gmail

    7 commentaires

  • Je n'ai pas trouvé l'origine de la forme "fourmi". C'est un papillon de nuit qui aime voler et se nourrir au soleil.
    Ce papillon n'a des écailles de couleur que sur une partie des ailes parfaitement transparentes. L'adulte est un butineur, il affectionne les endroits humides, marais. La larve ou chenille prospère durant deux ans à l'intérieur des rameaux ou sous l'écorce de différentes espèces de saules (Salix).  Préférence sera donné aux végétaux endommagés, vieux ou pourris où la femelle peut facilement pondre. La larve ou chenille passera l'hiver en nymphe ou chrysalide sous l'écorce des plantes hôtes et l'imago émerge de mai à juillet.

     

     

     

     

     
       
     
       
       
    La trompe enroulée ne trompe pas c'est bien un papillon. Il s'approche
    de l'inflorescence d'une
    Salicaire commune.
    Il se pose et sans atten-
    dre se met à table.
    Une aile si caractéristique
    Partager via Gmail

    25 commentaires
  •  Avec sa morphologie d'un papillon de nuit (Hétérocère) il n'est actif que le jour.
    En deux générations par année sa chenille se nourrit sur le Lotier, Trèfle et Luzerne
     
       
       
       
       
       
       
       
       
       
     

    Partager via Gmail

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique