•  

    Partager via Gmail

    27 commentaires





  • Syrphe, Sphaerophoria scripta : mâle             Lepture, Corymbia rubra : mâle              Lepture, Stenurella melanura : mâle

    Partager via Gmail

    27 commentaires
  •  

    Le Compagnon blanc (Silene latifolia  ou Silene pratensis ) Caryophyllaceae
    Plante dioïque (diécie) = chaque plant arbore soit que des fleurs mâles soit que des femelles
    Elles s'ouvrent la nuit.
    Les capsules à graines sont parasitées par les larves du papillon de nuit Hadena bicruris. A voir 
    Agrandirles vignettes

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Le Compagnon rouge ou Silène dioïque (Silene dioica)  Caryophyllaceae
    Contrairement aux blanches elles s'ouvrent le jour.
    Mêmes caractéristiques que le Compagnon blanc. A voir parasitage

     
     

     

     

     

     

     

     

     

     





    Le Silène enflé ou Silène commun  (Silene vulgaris)  Caryophyllaceae
    En pinçant la fleur pour maintenir l'air et en l'écrasant brutalement on obtient un clac sec. Pour cette raison on lui a donné les surnoms de Claquet ou Pétard
    Agrandir l'image de gauche pour découvrir l'origine de Silène
     

     

     

     

     

     

     

     

     





    Le Silène penché  (Silene nutans)  Caryophyllaceae
    Il s'ouvre le soir et dégage un fort parfum . Comme les autres Silènes il est pollinisé par les papillons de nuit. Les fleurs portent 5 pétales très échancrés. Cette espèce est en voie de disparition suite à l'anthropisation des écosystèmes ( transformation, dénaturalisation par l'homme)
         



     

     

     

     

     

     

     



     

    Le Lychnis fleur de coucou ou l'Oeillet des prés  (Silene flos-cuculi)  Caryophyllaceae
    Flos-cuculi = floraison quand le Coucou commence à chanter.
    Cette plante disparait en même temps que les lieux humides



     

     

    Partager via Gmail

    16 commentaires

  • Au-dessus des contreforts des préalpes fribourgeoises le ciel se prépare à un sommeil bien mérité.
    La journée a été sublime et le soleil lui met du rouge aux joues.
    Au milieu tout au fond la montagne emblématique du pays de Gruyère, Le Moléson.

    Il suffit donc d'un temps clément durant quelques jours pour que la nature fasse parler d'elle.
    La mousse prend son bain de soleil et les graminées se parent de leurs couleurs vernales.
    Sans attendre le Tussilage en profite pour se mettre en beauté

     

    Vu d'en haut on ne voit que des touffes de verdure. Il a fallu glisser sur la pente à 45° pour pouvoir admirer le spectacle d'un tapis de Perces-neige. Toutes les fleurs sont tournée vers le bas.


    Il y en a toujours un plus malin que l'autre. Mon compagnon a préféré se moquer de moi sans s'impliquer


     


    A gauche c'est une image du mois de mars 2015.
    Les abeilles exploitent toutes les possibilités dès leur réveil.

    Partager via Gmail

    30 commentaires

  • Septembre 2015
    Dans un champs en friche cette plante s'est multipliée . Elle porte de bizarres fleurs en épis comprenant chacune 4 pétales découpés et une multitude d'étamines. Ses feuilles sont très découpées sur les tiges et moins à la base. C'est une plante annuelle mais suivant les conditions de terrain ou climatique elle peut être vivace.

    La plante est très ramifiée                                                                     Les feuilles sont découpées





     
    Les gousses à graines sont de petites urnes max. 12 mm et les graines sont alignées à l'intérieur                                
     
    Partager via Gmail

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique