• On la rencontre dans les sous-bois humides, les prairies exposées au nord. Elle a cette particularité que ses fleurs ne développent pas complètement une partie des pétales. Elle est pourvue de deux sortes de feuilles. A la base elles sont pétiolées et rondes, sur la hauteur très découpées, étroites. Comme la Renoncule âcre (voir ICI) elle contient de l'anémonime, une substance toxique.

    Blog de wadou : Trésors de notre Nature, Renoncule tête d'or Ranunculus auricomus Ranunculaceae

    Blog de wadou : Trésors de notre Nature, Renoncule tête d'or Ranunculus auricomus Ranunculaceae

    Renoncule tête d'or (Ranunculus auricomus) RanunculaceaeRenoncule tête d'or (Ranunculus auricomus) Ranunculaceae

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Très commune dans nos prairies, bords de chemins. Autrefois on l'enroulait autour des poignets pour soigner les accès de fièvre. En compresse sur les endroits douloureux elle servait à combattre les névralgies et rhumatismes. Le bétail évite de manger cette plante à cause de son goût amer. Elle peut provoquer des inflammations de la bouche et des brûlures d'estomac. En fourrage séché elle est inoffensive.Renoncule âcre (Ranunculus acris) RanunculaceaeRenoncule âcre (Ranunculus acris) Ranunculaceae

    Renoncule âcre (Ranunculus acris) RanunculaceaeRenoncule âcre (Ranunculus acris) Ranunculaceae

     

    Chaque graine est munie d'un crochet pour servir
    au transport par un animal ou une personne.

     

     

     



    Renoncule âcre (Ranunculus acris) Ranunculaceae

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Petite fleur de printemps à 8 ou 12 pétales. Les tiges sont rampantes. Elle peut former de grands tapis dans un terrain propice, forêts, talus, lieux humides. Ses fleurs sont le plus souvent stériles. La plante se reproduit au moyen de ses tubercules ou par ses bulbilles qui se forment à la base des tiges des feuilles. Son nom vient du mot latin ficus, parce que ses racines ont la forme de petites figues. Il existe une sous-espèce la Ficaire à grandes fleurs (voir ICI) dont la floraison est fertile.
    Ficaire fausse-renoncule (Ranunculus ficaria) RanunculaceaeFicaire fausse-renoncule (Ranunculus ficaria) Ranunculaceae

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     



    Ficaire fausse-renoncule (Ranunculus ficaria) RanunculaceaeFicaire fausse-renoncule (Ranunculus ficaria) Ranunculaceae

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Cette sous-espèce se différencie de la Ficaire fausse renoncule (voir ICI) par des fleurs plus grandes et l'absence de bulbilles à la base des feuilles. Contrairement à la F. fausse renoncule elle a des fleurs fertiles.

    Ficaire à grandes fleurs  (Ranunculus ficaria subsp. ficariiformis)  Ranunculaceae

    Ficaire à grandes fleurs  (Ranunculus ficaria subsp. ficariiformis)  RanunculaceaeFicaire à grandes fleurs  (Ranunculus ficaria subsp. ficariiformis)  Ranunculaceae

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ficaire à grandes fleurs  (Ranunculus ficaria subsp. ficariiformis)  Ranunculaceae

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Plante robuste des milieux humides. Elle est décimée localement par un processus d'asphyxie et de pollution des eaux par l'infiltration des pesticides agricoles ou par l'apport des poisons des eaux usées. On peut la consommer avant la floraison par ébullition mais dès qu'elle est en pleine maturité toute la plante est toxique. Ses grandes fleurs d'un jaune vif contiennent 5 pétales et sont de parfaites plages pour prendre un bain de soleil.

    Photos avril 2012

    Blog de wadou : Trésors de notre Nature, Populage des marais (Caltha palustris) Ranunculaceae

    Populage des marais (Caltha palustris) Ranunculaceae

     

     

    Populage des marais (Caltha palustris) Ranunculaceae

    Populage des marais (Caltha palustris) RanunculaceaePopulage des marais (Caltha palustris) Ranunculaceae



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    Populage des marais (Caltha palustris) Ranunculaceae

    Partager via Gmail

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique