• Ces images ont toutes été prises sur le vif. La nature n'aime pas la routine.













    Partager via Gmail

    19 commentaires

  • Safari champignons  Macabre ? ceci juste pour rappeler que l'intérêt pour les champignons peut avoir des conséquences graves  si les précautions nécessaires à une cueillette saine ne sont pas respectées :
    - ne ramasser que ceux qui sont parfaitement connus.
    - risque de confusion, au moindre doute laisser sur place.
    - ne cueillir que des spécimens en bon état.
    - faire contrôler sa cueillette par un spécialiste.
    - ne pas consommé un champignon cru.
    - il est préférable de consommer la cueillette le même jour.
    - ne proposer pas vos champignons à de jeunes enfants.

     

    Suite à ces bonnes résolutions nous voilà partis en chasse et sans attendre une première image d'un groupe sur un tronc mort.
    Probablement une espèce de Mycène, champignon basidiomycètes.  Pour le genre je préfère l'avis des spécialistes.
    Comestibilité pour certaines espèces Safari champignons et pour d'autres Safari champignons

    Par bandes sur un tronc à terre


    Un peu plus loin une autre colonie. Hypholome fasciculé ou en touffes (Hypholoma fasciculare)  Strophariaceae. 
    ComestibilitéSafari champignons

    Safari champignons

    Les champignons sont des sujets très photogéniques. Cette cueillette a été fructueuse en laissant les indigestes et les méchants sur place.

    Amanite tue-mouches

    Armillaire couleur de miel

    Bolet

    Clitocybe inversé

    Clitocybe nébuleux

    Coprin chevelu Pholiote écailleuse Pied bleu Polypore de Schweinitz Tricholome rutilant
    Partager via Gmail

    19 commentaires
  •  

    Phragmidium rubi-idaei sur ronce
    Phragmidium rosae-pimpinellifoliae

                                 

      J'ai d'abord pensé à des galles.
    En réalité il s'agit de parasitages par
    des champignons basidiomycètes.

    En français c'est de la rouille. Les spores de couleur jaune-orangée, roux ou noire selon la
    maladie sont à l'origine de cette
    désignation.

    A gauche sur les fruits de l'églantier

    A droite sur les feuilles de ronce
    (aussi sur framboisier)

     

    Cliquez sur les vignettes pour 

     
    Partager via Gmail

    10 commentaires

  • En fouillant une souche en décomposition en forêt je suis tombé sur une colonie de minuscules champignons. Sans mes lunettes je ne les aurais pas aperçu. Ce sont de petites boules au bout d'une tige de 1 ou 3 millimètres sur lesquelles poussent des excroissances blanches.
    C'est un saprophyte (qui se nourrit de matières organiques non vivante)

    Ils font partie des décompositeurs importants.
    Images du 17 avril 2015


    cliquer sur les vignettes pour


    Dans le même tronc une belle araignée Coelotes attend la fin des hostilités météorologiques pour prendre ses cartiers d'été.
    Voir l'article
    clic

     

     

    Partager via Gmail

    12 commentaires
  • Dans le règne des champignons c'est un lichen. Le mot « lichen » vient du grec λειχἠν, « dartre, cal, plante parasite ». Il est très commun dans différents milieux. Ça démarre par un centre qui s'étale au fur et à mesure vers l'extérieur. J'ai découvert de nouvelles pousses
    de décembre 2013 à avril 2014 qui ont l'allure de fleurs (apothécies) mais n'en sont pas.
    Ce lichen est souvent entouré d'autres mousses sur lesquelles il s'accroche.


             En période sèche il se rétracte et devient terne                                          En période humide il redevient en forme et coloré 
        Agrandir les vignettes      
    En soulevant les oreilles je découvre les barbillons servant à l'ancrage, les rhizines
    Ses "fleurs" se nomment apothécies. Les photos datent du 20 décembre 2013



     
    Partager via Gmail

    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique