•  

     Les images de cet article sont rassemblées sur trois ans et proviennent de deux coins sous le auvent de notre terrasse.

    Cette petite araignée de coloris variés tisse  sa toile en un fouillis de fils de soie dans les recoins abrités extérieurs ou non habités de la maison.
    L'insecte qui se prend dedans n'a aucune chance de s'en tirer.
    Ci-dessous une femelle ~7 mm en posture de protection au repos.



      

      

     

     

     

    Présentation

     

    A gauche une femelle avec son  abdomen arrondi et a droite des mâles de coloris différents et leurs pédipalpes en massues

     

     


    Cliquez sur les vignettes pour

     

     

     

     


    La famille

    La femelle bien ronde avec le mâle petit
    et discret et trois cocons dont un
    qui a libéré les petits

    Ou une femelle et deux cocons

    Chaque cocon peut contenir entre 100 et 400 bébés et la femelle peut construire, en une saison, jusqu,à 7 cocons

     

     

     

     

     

     

     

     

     














    Les proies, ça se passe principalement de nuit

        Un charançon                              Une coccinelle                           Une tipule et sauterelle                 Une patte de tipule


     Une Tégénaire en vadrouille s'est empêtrée dans le fatras de fils. On peut se rendre compte comment la reine des lieux lui a paralysé les pattes avec du fil pour l'empêcher de se débattre avant de lui injecter le venin. Et toujours par l'arrière car gare aux chélicères de la Tégénaire

    Partager via Gmail

    14 commentaires
  •  








     
    Les Opilions sont un ordre d'Arachnides (dont les araignées, scorpions et acariens). Contrairement aux araignées ils ont le céphalothorax et l'abdomen soudés. Leurs longues pattes bougent comme des faux (Faucheux). Ils possèdent des chélicères mais n'inoculent pas de venin.
    Les opilions ne génèrent pas de soie.

     
    Cliquez sur les vignettes pour
    Leiobunum rotundum
                                     mâle                                                                            femelle                                        rassemblement         
    Opilio Canestrinii
    Opilio parietinus

                                                                                                  

    Les Opilions sont pour la plupart omnivores (carnivores, détritivores ou végétariens). Ici une Epeire en fait les frais
    Phalangium opilio
    Opilion sp.
     
    Partager via Gmail

    15 commentaires

  • Suite à des corrections apportées par un spécialiste des araignées (http://richardunord6.skynetblogs.be/) je dois modifier cet article. Chez les Tégénaires il y a eu des changements de nomenclatures et la Tégénaire ci-dessous probablement Tegenaria atrica (Tégénaire noire) devient Eratigena atrica. 

    Hier matin en relevant le store de la porte-fenêtre donnant sur la terrasse cette belle femelle était collée au vitrage.
    La fraicheur de la nuit l'a poussée à se réfugier là. Elle n'a pas bougé tant que je ne l'ai pas chatouillé sous une patte



    Cela vaut la peine de Cliquez sur les vignettes pour

     Ses chélicères sont impressionnantes




     
    Partager via Gmail

    17 commentaires
  •  Comme ses consœurs Araignées-crabes elle se déplace latéralement. Elle est capable de changer de couleur (Homochromie) pour s'adapter à la couleur du milieu où elle se met à l'affut, souvent sur des fleurs. Les juvéniles qui survivent jusqu'à la fin de l'automne hivernent cachées au sol. Le mâle est nettement plus petit, il ne change pas de couleur. Femelle et mâle ont les pattes de devant plus longues ce qui leur permet d'attraper  des proies plus grandes. Une guêpe ou une abeille sont fréquemment capturées.

    Misumena
    Quelques couleurs a son actif
    (chaque vignette peut être agrandie)

    Misumena Misumena
    Misumena Misumena

     

     

     

     

     

    Misumena Misumena
    Misunena Misumena

     

     

     

     

     

    Misumena Misumena
    Le petit mâle qui ne change pas son aspect
    Misumena Misumena

     

     

     

     

     

    l
    Misumena Misumena

     

     

     

     

      

    Misumena Misumena

     

     

     

     

     

      

    Misumena Misumena

      

     

     

     

     


    Misumena
    Quelques variétés de plats
    Misumena proie

     

    Misumena proie

     

     

     

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  • La Tique est un acarien ectoparasite (qui vit à la surface de l'épiderme) de vertébrés. Elle était nommée Tiquet ou Ricinus. D'abord elle fut masculin et est devenue féminin. Après un séjour au sol où elle nait, elle saute sur tout animal qui passe à sa portée et s'ancre pour se nourrir du sang de son hôte. L'homme n'est pas épargné. Comme nous l'avons fait je conseille à ceux qui font des randonnées de se vacciner.



    (tiré de Wikipedia) Exemple qu'utilise Jacob von Uexküll, dans son livre Milieu animal et milieu humain,
    pour expliquer la notion d'Umwelt (l'environnement sensoriel) :

    «La tique répond ou réagit à trois choses, trois excitants, un point c'est tout. […]. Elle tend vers l’extrémité d'une branche d'arbre, attirée vers la lumière […]. Elle sent, la tique sent la bête qui passe sous sa branche, ça fait deuxième excitant, lumière et puis, odeur […]. Et puis […] elle va chercher la région la moins fournie en poils, donc là un excitant tactile, et elle s'enfonce sous la peau. Le reste, elle s'en fout complètement, dans une nature fourmillante, elle extrait, elle sélectionne trois choses […], c'est ça qui fait un monde»

    En voila une à l'affut prête à s'accrocher à la bête

    Tique

    Cette femelle qui suçait depuis ~3 jours a reçu la visite du mâle. L'image suivante montre une femelle qui, à ce stade se laissera tomber sur le sol et répandra ses milliers d'œufs.




    Tique

    Retour à la galerie des Vers la galerie

     

    Partager via Gmail

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique