• C'est une chasseuse de fourmis. Cette petite araignée ne dépassant pas les 5 millimètres faisait partie des Steatoda.  Celle-ci se déplaçait sur une pente sablonneuse en compagnie d'un Cuivré commun. Elle s'est mis en tête de traverser le chemin.
    Elle a été effrayée lors de mon approche.



     
    Retour à la galerie des Vers la galerie

    Partager via Gmail

    20 commentaires
  • Vers l'accueil des araignées
    Les trois sciences liées aux araignées. A cliquer pour en connaitre la définition ==>==>   (arachnologie)  (aranéologie)  (arachnophobie)

    cliquer sur les vignettes pour sélectionner l'article concerné

    Argiope frelon Diaea dorsata Enoplognatha ovata Epeire des fissures
    Pisaure admirable Pisaure admirable
    Tégénaire Theridion sisyphium
    Tique Veuve brune Xysticus Coelotes sp.
    Malthonica Epeire des bois  Asagena phalerataGibbaranea

    Zygiella x-notataGalerie des araignées ou Araneides, ordre des Araneae  de nos régions

        
     
    Album les araignées Toiles Araignées en hiver Trochosa ruricola
    Amaurobius similis  Amaurobius ferox Araniella cucurbitina Synema globosum
    Marpisa muscosa Metellina segmenta Misumena vatia Opilion
    Parasteatoda lunata Parasteatoda tepida Arctosa leopardus Pardosa wagleri
    Agelena labyrinthica Pardosa amentata Pholque phalangide

    Pholque et œufs

     
    Partager via Gmail

    10 commentaires

  • Son nom comporte le mot bois qui provient du dessin qu'elle porte sur l'abdomen. Elle camoufle son cocon d'œufs dans les fentes des écorces des arbres. Elle est aussi appelée Epeire feuille de chêne. Elle vit dans les prairies exposée à toutes les intempéries. À côté de sa toile elle se confectionne un abri en fils de soie. Elle affectionne aussi la montagne jusqu'à 3000 mètres.

    Une femelle jusqu'à plus de 15 mm


    Agrandir Agrandir


    Le centre de sa toile est un fouillis de fils, c'est le moyeux.


    La femelle à gauche et le mâle à droite
    La grandeur du mâle est à l'échelle


    Un mâle dans toute sa splendeur mais à moitié plus petit que sa femelle.

    Retour à la galerie des Vers la galerie
     

     
    Partager via Gmail

    10 commentaires
  •  

       A gauche et au centre dans son milieu naturel et trois images sur ma main et un doigt. Malgré ses impressionnantes chélicères elle ne manifeste aucune velléité de faire du mal.
    Le respect doit être réciproque.

    A droite en studio-photo

    cliquer sur les vignettes pour

     

    Sans aller dans les détails il est difficile de différencier Coelotes terrestris de atropos.
    A cette époque, mi-vril 2015, elle est encore calfeutrée dans un tronc en décomposition qui lui fourni gîte, nourriture et protection contre les basses températures.

    "Suivez ce lien pour voir un autre article de cette espèce"

     
     

     
     
     
     Retour à la galerie des Vers la galerie

     

     
    Partager via Gmail

    2 commentaires

  • Ça grouillait sur une feuille d'érable, difficile d'identifier ce remue-ménage sans s'approcher. Et je découvre un spectacle étonnant. Une petite araignée 3-4 mm tenant entre ses pattes son repas, une fourmi. Elle est importunée par une ribambelle de minuscules mouchettes. Dans ma tête c'est un bon sujet. Plus tard les images passent dans l'ordi et le résultat est le suivant :

    L'araignée est une Thomise globuleuse (Synema globosum). Elle a donc paralysé une fourmi. On remarquera tous ces grains de pollen sur les intervenants. Et puis ces petites mouches qui harcèlent le couple. Probablement des Phoridae sp. qui sont des parasites des fourmis. Les femelles pondent dans l'abdomen d'une fourmi. Les larves, dès leur naissance, vont migrer dans la tête de la fourmi et au final la tête va se détacher du corps. Ces mouchettes ont très certainement réussi leur parasitage, à voir plus bas. L'araignée va-t-elle lâcher prise ou continuer son repas ? je n'ai pas la réponse mais à mon avis elle mangera avant de laisser tomber le cadavre qui servira encore pour les parasites.

    Je suggère un clic sur les Polaroides pour



     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                Les flèches indiquent des mouchettes entrain de pondre sur la fourmi.   A droite une de ces mouchette de dos.


                                                                                     Il y a du monde dans la salle d'attente
    Retour à la galerie des Vers la galerie

    Partager via Gmail

    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique