• Rencontrée sur un massif d'orties cette petite araignée de 5 mm a les deux épaules proéminentes comme des ailes atrophiées et des taches vertes sur le corps. Son mimétisme est remarquable. Sans cesse en mouvement j'ai eu de la peine à la suivre.

    Agrandir Agrandir

    Deux bosses comme des ailes atrophiées

    Elle a deux yeux frontaux très rapprochés formant un ravancement
    Agrandir Agrandir
    Agrandir Agrandir Agrandir
    Partager via Gmail

    20 commentaires

  • En ballade au bord de la rivière je remarque une tache sur une feuille de Cornouiller sanguin. Je m'approche et découvre une structure en boule fixée avec des filaments. J'en avais déjà vu de pareilles mais sans vraiment m'y intéresser. Cette fois-ci je suis décidé à en savoir plus.
    Quelques images de ces cocons à cliquer pour

     


    Ma curiosité gloutonne m'a poussé à ouvrir un de ces cocons. Et une boule d'œufs m'est apparue. Selon expérience c'est déjà une forte présomption pour une espèce d'araignée. J'ai délicatement refermé la protection sur cette incubation.



    Mes soupçons étaient donc fondés. J'ai ramené à la maison une branche avec la feuille et son cocon. Je ne sais pas combien de temps ce nid avait été confectionné avant mais deux semaines plus tard voilà que des petites araignées sont nées. L'espèce m'est toujours inconnue et je ne suis pas équipé pour l'élevage. Si quelqu'un pourrait me mettre sur la voie j'en serais heureux.

    Selon les spécialistes ( http://richardunord6.skynetblogs.be/ ) il s'agirait de la famille de Tetragnathidae.
    Mes recherches continuent pour nommer l'espèce.

    agrandir agrandir

    Retour à la galerie des araignées

     

    Partager via Gmail

    20 commentaires

  • C'est une chasseuse de fourmis. Cette petite araignée ne dépassant pas les 5 millimètres faisait partie des Steatoda.  Celle-ci se déplaçait sur une pente sablonneuse en compagnie d'un Cuivré commun. Elle s'est mis en tête de traverser le chemin.
    Elle a été effrayée lors de mon approche.



     
    Retour à la galerie des Vers la galerie

    Partager via Gmail

    20 commentaires
  • Vers l'accueil des araignées
    Les trois sciences liées aux araignées. A cliquer pour en connaitre la définition ==>==>   (arachnologie)  (aranéologie)  (arachnophobie)

    cliquer sur les vignettes pour sélectionner l'article concerné

    Argiope frelon Diaea dorsata Enoplognatha ovata Epeire des fissures
    Pisaure admirable Pisaure admirable
    Tégénaire Theridion sisyphium
    Tique Veuve brune Xysticus Coelotes sp.
    Malthonica Epeire des bois  Asagena phalerataGibbaranea

    Zygiella x-notataGalerie des araignées ou Araneides, ordre des Araneae  de nos régions

        
     
    Album les araignées Toiles Araignées en hiver Trochosa ruricola
    Amaurobius similis  Amaurobius ferox Araniella cucurbitina Synema globosum
    Marpisa muscosa Metellina segmenta Misumena vatia Opilion
    Parasteatoda lunata Parasteatoda tepida Arctosa leopardus Pardosa wagleri
    Agelena labyrinthica Pardosa amentata Pholque phalangide

    Pholque et œufs

     
    Partager via Gmail

    10 commentaires

  • Son nom comporte le mot bois qui provient du dessin qu'elle porte sur l'abdomen. Elle camoufle son cocon d'œufs dans les fentes des écorces des arbres. Elle est aussi appelée Epeire feuille de chêne. Elle vit dans les prairies exposée à toutes les intempéries. À côté de sa toile elle se confectionne un abri en fils de soie. Elle affectionne aussi la montagne jusqu'à 3000 mètres.

    Une femelle jusqu'à plus de 15 mm


    Agrandir Agrandir


    Le centre de sa toile est un fouillis de fils, c'est le moyeux.


    La femelle à gauche et le mâle à droite
    La grandeur du mâle est à l'échelle


    Un mâle dans toute sa splendeur mais à moitié plus petit que sa femelle.

    Retour à la galerie des Vers la galerie
     

     
    Partager via Gmail

    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique