• Le Frelon européen (Vespa crabro) vespidae et confection du nid primaire

     


    Début avril les reines frelon sont encore confinées dans leurs alvéoles hivernales. Bien protégée du froid celle-ci s'était réfugiée à l'intérieur d'un tronc facile à travailler. Elle est capable de sécréter une substance pour se protéger contre le gel. Je l'ai photographié sans qu'elle ne bouge. J'ai évidemment pris la précaution de remettre en place assez de matériel afin de lui permettre de terminer sa "diapause" (temps d'hivernation sans avoir besoin de se nourrir).

    Une reine en diapause


    Au réveil une de ces reines, fécondée en automne, a cherché un endroit pour fonder une nouvelle colonie. J'ai découvert son nid sous la dalle du balcon de l'appartement au-dessus de notre terrasse. L'image de gauche est éloquente et la place bien choisie à l'abri. Avec ses 45 mm de diamètre ma première pensée a été pour un nid de guêpe. Ne voyant rien bouger j'ai décidé d'attendre et de voir venir. 5 minutes se sont écoulées et voilà que la propriétaire s'est manifestée. En regardant de plus près je constate qu'il s'agit non pas d'une guêpe mais d'un frelon et de surcroit de bonne taille. C'était donc une reine qui depuis plusieurs jours œuvrait à l'élaboration de cette base.
                                                                                          C'était le 14 mai 2017 à 14.30 heures


    Le lendemain 15 mai 2017, il est 12.30 h.
    Je suis au poste d'observation et constate que le travail continue. Mais voilà le rapport de grandeur de ce frelon ne correspond pas à une reine. Manifestement c'est une ouvrière (la suite de l'histoire me donnera raison).



    Le même jour 18.00 h.
    L'ouvrage avance. Le dernier ajout est parfaitement visible, pas encore sec
    Le lendemain 16 mai 2017 14.00 h.
    L'enveloppe est presque terminée
    Il est 20.30 h.
    Une dernière retouche pour
    façonner l'entrée
    Pour ce jour arrêt du travail.
    C'est l'heure de se coucher

           

    A ce stade voici ma réflection

    Pour l'instant ce nid ne représente aucun danger excepté si je m'avise de vouloir toucher la structure lorsque l'ouvrier-frelon est de retour. Mais si je laisse faire une douzaine de naissances auront lieu prochainement. Alors il y aura de l'animation autour du nid de base car les nouveaux adultes vont immédiatement se mettre à l'ouvrage pour agrandir le nid. Les 18 propriétaires de notre résidence me tomberont forcément sur le paletot. Donc, malgré ma forte envie de ne pas intervenir, pas d'alternative, va falloir faire disparaitre sans délai cette base. Dès que le frelon s'est envolé pour aller se nourrir ou récolter de nouveaux matériaux, j'en ai profité pour dépendre le nid. Oh ! surprise au moment où j'ai manipulé la structure voilà qu'un autre frelon en est sorti. C'était la reine qui travaillait à l'intérieur. Je me suis alors hâté de me mettre à l'abri dans l'appartement avec le nid dans ma main. La reine a tourné un bon moment à la recherche de sa maison pour finalement disparaitre. Aucun doute qu'elle se remettra immédiatement à la recherche d'un nouveau coin plus tranquille pour elle et sa progéniture. La décomposition ci-dessous met à jour les premières alvéoles contenants chacune un œuf ou une larve à différents stades de développement. Ainsi que les trois enveloppes successives. C'est donc la fin d'une nouvelle génération qui a voulu faire sa place dans le monde des insectes au mauvais endroit. A voir un nid en pleine nature

    « Pitchou notre complice nous a quittéDe Courtepin à Cournillens le Chemin des Abeilles éducatif le long de la rivière La Crausaz »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 18 Mai à 11:17

    J'apprécie beaucoup ta parution Walter, elle arrive "à point" pour moi, car effectivement, je suis concernée et tout comme toi

    c'est sous les terrasses qu'ils se sont logés.

    Cela m'inquiète un peu et je n'y mettrai pas les mains ....

    Merci Walter pour toutes tes réflexions de professionnel !!

    Bonne journée à tous les deux.

    Amicales bises de Christiane

    2
    Jeudi 18 Mai à 12:53

    Jusqu'à maintenant, ils faisaient leurs nids dans les arbres du domaine, ils ont tous été "éradiqués" par des sociétés spécialisées ....

     mais ils reviennent tous les ans ...

    Cette année, il semblerait qu'ils aient changé de "crémerie"  lol lo

    3
    Jeudi 18 Mai à 13:50

    Merci pour ce beau reportage, très intéressant! Bise, bon jeudi tout doux!

    4
    Jeudi 18 Mai à 16:39

    Tu as pris une bonne décision car si tu avais laissé le nid se développer, ils auraient été éradiqués sans pitié par des spécialistes, et dans un sens, on ne peut pas en vouloir aux locataires et propriétaires des appartements, car il y a un danger potentiel. Donc je pense que la Reine va se trouver un endroit plus propice et que la colonie vivra des jours heureux, c'est ce que je souhaite.

    Am

    5
    Jeudi 18 Mai à 18:06

    Un article super bien construit et très instructif !

    J'admire aussi ta patience pour les photographier lors des différents stades de l'évolution !

    Bravo et merci

    6
    Jeudi 18 Mai à 18:13

    C'est un superbe reportage Walter, bravo pour ta patience !!!

    Bonne fin de journée gros bisous Rozy

    7
    Jeudi 18 Mai à 22:25

    woaw, alors là j'avais jamais vu de près un nid de frelons ! merci de nous permettre de voir l'intérieur en plus !  quel boulot mine de rien...

    et quel courage, moi j'en ai les poils qui se dressent rien que de voir la bestiole surtout le frelon, c'est pas une guêpe hein ... mais bon ils auraient fait des petits et là même toi tu n'aurais pas pu sortir sur ta terrasse bigre.. c'est notre amie ambre qui a eu des nids comme ça mais elle l'avait découvert tardivement il me semble et avait eu du mal à s'en débarrasser !

    pourquoi ne vont t-ils pas faire leurs nids dans les arbres ??? grrrr  seraient plus tranquilles lol..

    un bizou et une bonne fin de semaine walter, je pense bien à vous, gros bibi flo.

    8
    Vendredi 19 Mai à 09:11

    bonjour Vadou , ah oui on en apprend  et pas évident de les reconnaître avec le frelon asiatique qui lui est une plaie !!!

    tes superbes photos et ces infos sont très intéressantes ! merci ... ,   elle est très belle en +   ... beau weekend  A+

    ps : pour la vidéo , il suffit de mettre en mode (la roue dentée)  480 ou autre  ! c'est moins beau  mais ça fonctionne ! 

    9
    Vendredi 19 Mai à 14:08

    Tres beau reportage et chapeau pour avoir enlevé tout seul le nid , je suis intervenue nettement plus tôt quand ils avaient commencé à choisir le caisson des volets , je voyais un  ou deux frelons qui tournaient et hop qui disparaissaient , intriguée j'ai en enlevé le cache et j'ai trouvé le nid mais tout au début de sa construction , je l'ai enlevé de suite car mon mari s'est déjà fait piquer plusieurs fois et ne tenait pas du tout à avoir d'autres souvenirs cuisants . Ils n'ont pas retenté la construction .

    Bonne journée 

    Bisous 

    10
    Vendredi 19 Mai à 16:07

    Superbes détails du travail d'architecture de cet insecte étonnant.
    Bonne journée Walter

    11
    Vendredi 19 Mai à 17:20

    Bonjour Walter.

    Je méfie des frelons; ils sont attirés par les poires d'un vieux poirier, chez mon père et il ne faut surtout pas se faire piquer.

    Petite pluie et maintenant, grand soleil.

    Bonne fin de journée.

    12
    Vendredi 19 Mai à 19:04

    J'ai eu la même " chose" ds mon garage il y a 2 ou 3 ans; bombe en mains, je me suis recouvert du haut en bas  et j'ai bombé......et finalement il n'y avait rien à l'intérieur!!

    Excellente fin de semaine.

    13
    Samedi 20 Mai à 08:42

    Il est évident que c'est très intéressant à observer mais dangereux en résidence surtout s'il y a des enfants ou des personnes allergiques, j'aurais éliminé également ce nid

    Merci en tous les cas pour ces belles photos bien explicites

    bon week end

    14
    Samedi 20 Mai à 11:30

    Très belle observation

    Il est impressionnant cet insecte

    Bon samedi

    15
    Samedi 20 Mai à 21:02

    Coucou,

    brrrrrr j'en ai des frissons, trouillarde comme je suis je préfère les voir sur ton blog.

    Bonne soirée.

    Cathy.

    16
    Dimanche 21 Mai à 07:47

    Je me demande s'il n'y a pas un nid de frelons dans ma toiture, tous les ans ils sont bien présents et rentrent dans la chambre. Hier encore, UN d'eux essayait de rentrer, heureusement que la fenêtre était fermée.

    Une année, en conduisant, j'en avais un dans la voiture et il m'a piqué à deux endroits coup sur coup. J'ai crié ! j'aurais pu avoir un accident !

    Très beaux tes clichés.

    Je te souhaite une bonne journée.

    17
    Dimanche 21 Mai à 12:00

    bon dimanche walter, nous avons beau temps ce w.end, ça tombe bien pour la fête médiévale.. je passe ce matin car on y passe tout l'am, un bizou et je pense bien à vous deux, courage, je vous embrasse flo.

    18
    Lundi 22 Mai à 08:38

    Superbe note sur les frelons ... que je regarde  de loin quand j'en vois !! j'en ai vu récemment qui entraient dans un petit terrier de quelques centimètres mais je n'ai pas osé approfondir mes observations !!

    Il y a quelques années, j'ai dû détruire un nid de guêpes ( espèce non identifiée)  dans mon garage, pas de gaîté de coeur mais elles étaient vraiment trop envahissantes !! 

    La première photo est remarquable !! bonne journée.

    19
    Mardi 23 Mai à 06:22

    A éviter !!!!!!!!!!!!!!

    Bises et bon mardi,

    Daniel.

    20
    Dimanche 4 Juin à 11:30

    Un reportage très intéressant. Au moins, je saurai quoi faire si le cas se présente autour de ma maison.

    Tu as eu du courage pour rentrer chez toi et t'enfermer avec le nid. 

    Je n'ai pas plus peur que ça des guêpes et même, il m'est arrivé de photographier un frelon en m'approchant tout près, sans agressivité.

    Je te souhaite un très bon dimanche Walter.

    Amicalement, Michel

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :