• Le Charançon du chêne ou Balanin du chêne (Curculio glandium) Curculionidae



    Vous trouvez un gland perforé, vous l'ouvrez et vous n'y découvrez que des déchets. C'est l'œuvre d'une larve qui se nourrit de la graine du gland. Il y a de la place pour une ou deux larves. Arrivées à maturité elles percent l'enveloppe, tombent au sol et s'y enterrent.
    clic pour

    Pour en arriver là il faut les ingrédients suivants :

    Un chêne en âge de se reproduire avec des glands tout neufs encore mous.


    Les adultes émergent du sol au printemps et dès que les glands apparaissent le cycle de reproductions se met en marche. A gauche la femelle perce déjà l'enveloppe là où c'est le plus facile tout en recevant les hommages d'un partenaire. Puis seule elle continue son travail sur d'autres fruits.

    « Le Trichode des ruches ou Clairon des ruches (Trichodes alvearius) Cleridae L'éveil printanier, renouveau, renaissance, c'est bientôt la belle saison »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Février 2016 à 08:36

    bonjour Walter

    belle présentation informative !!! nous y apprenons de nombreux détails de la vie des insectes !! merci à toi !!

    bon WE, amicalement, maurice

    2
    Samedi 20 Février 2016 à 08:57

    J'ai vu en Corse les dégâts qu'il peut provoquer.Heureusement l'arbre reprend vie assez rapidement.

    Bon week end.

    3
    Samedi 20 Février 2016 à 10:06

    He bien ! ce charançon du chêne est drôlement malin pour parvenir à ses fins . Je note qu'une fois de plus la femelle est polyactive ...

    Bon week - end 

     

    4
    Samedi 20 Février 2016 à 10:23

    Intéressant reportage !

     

    5
    Samedi 20 Février 2016 à 13:13

    Je ne savais pas tout ça, merci pour ce beau reportage! Bise et bon samedi tout doux!

    6
    Samedi 20 Février 2016 à 14:32

    J'adore ta présentation Walter, toujours de superbes partages et je vais pouvoir le vérifier car je suis entourée "de glands" lol lol à une époque de l'année

     

    Bisous de  Christiane

    7
    Samedi 20 Février 2016 à 17:29

    C'est le cycle de la vie dans la nature qui est si riche et variée

    Bon week end

    Am

    8
    Samedi 20 Février 2016 à 18:06

    bonjour Vadou , superbement bien présenter ton article et tes photos sont superbes ! 

    moi je découvre les noms et ces bébètes !!  

    merci pour le nom de mes fleurs  beau weekend  A+  amicalement

    9
    Samedi 20 Février 2016 à 19:42

    Un beau reportage sur ces insectes Walter...

    Bon week end gros bisous Rozy

    10
    Samedi 20 Février 2016 à 22:01

    on avait un gros chêne centenaire sur notre terrain à soignolles avec interdiction de le couper , de toute façon j'aime la nature et même une branche j'aurai hurlé si mon mari s'y étais attaqué !!!

    pas souvenir qu'il y en avait de ces bestioles là  à l'époque (en 1990 par là ) ..

    te souhaite un bon w.end walter, et te fais un gros bibi, une caresse à pitchou flo

    11
    Dimanche 21 Février 2016 à 09:25

    Belles prises

    JP

    12
    Dimanche 21 Février 2016 à 17:52
    Oui, tu me parles d'un album à feuilleter façon " calameo ".

    À essayer, effectivement. Avec différentes définitions pour la même photo. Possible que si tu y met un lot de photos à 4 megeas, ça va être redimentionné.

    Mais tu dois ... Oser ...!
    Yann
    13
    Dimanche 21 Février 2016 à 17:57
    La femelle qui perce son trou, et le mâle qui l'honore. Un instantané qui vaut son pesant de cacahuètes, ou de .... Glands.
    14
    Mardi 23 Février 2016 à 00:10

    Bonsoir Walter , un livre  ouvert pour  la nature  que  tu nous  présente a chaque' un  de  tes très  bons  articles , merci de  nous en faire  le  partage . Belle  fin de  soirée et bonne  semaine ;

    Emile

    15
    Mardi 23 Février 2016 à 10:09

    Bonjour Walter.

    Je ne savais pas tout ça, même si j'ai vu les trous dans les glands; mon terrain est bien pourvu en chênes.

    Je suis comme toi: peu de visiteurs mais fidèles; cependant, si certains pouvaient se lancer dans les codes, ce serait très bien.

    Bonne journée.

    Gilbert

    16
    Mardi 23 Février 2016 à 10:41

    Te souhaite un bon mardi walter, le soleil est enfin de retour ce matin sur paris, ça fait du bien et ma bronchite va mieux.

    Une bonne semaine à toi walter et un gros bibi flo sans oublier la caresse à pitchou, j'espère qu'il va bien.

    17
    Mardi 23 Février 2016 à 11:38

    Joli ! Je n'en ai jamais ouvert ...

     

    18
    Mardi 23 Février 2016 à 14:04

    Comme toujours un article intéressant et bien documenté.
    Je n'en ai jamais ouvert non plus.
    Bonne journée

    19
    Mardi 23 Février 2016 à 16:31

    intéressant

    20
    Mercredi 24 Février 2016 à 14:22

    Beau petit reportage sur la vie des charançons, merci ! Bises

    21
    Jeudi 25 Février 2016 à 22:18

     BONSOIR WALTER !! eh bien je vais regarder mon chêne plus que centenaire avec d'autres yeux cette année !! l'an passé il a produit de quoi  glander jusqu'à la prochaine récolte !! bonne soirée .elvy

    22
    Dimanche 28 Février 2016 à 12:18

    maintenant les petits trous dans le fruit des chênes n'a plus de mystère , merci et agréable dimanche

    ps : j'ai perdue mon blog par erreur et j'en suis confite , donc encore une fois une reprise à zerro

    23
    Mercredi 2 Mars 2016 à 12:45

    Ah ben la femelle sait joindre l'utile à l'agréable !! wink2 N'empêche, ce charançon n'est pas très sympathique !!
    Chez moi j'ai des chênes qui poussent naturellement, mais ne vont jamais bien haut... ils sèchent avant de devenir grands !! J'ai dû en déplacer un qui poussait trop près de mes moellons de fondations et je crois qu'il est en train de grandir... pendant une dizaine d'années, il a végété et j'avais l'impression qu'il allait rester bonsaï... et puis, comme, depuis quelques années, nous avons des hivers très pluvieux, peut-être est-ce cela, mais, depuis l'année dernière, il pousse... mais comme je l'ai replanté au milieu du terrain, là où je vais rarement, je n'ai pas pu observer s'il avait des glands.. cette année, j'ai trouvé quelqu'un pour m'aider à entretenir le terrain, donc, je vais peut-être enfin pouvoir apprécier toutes les plantes de mon terrain, y compris les arbres !! Chouette !! et je pourrai prendre des photos !

    Merci pour ton renseignements sur la maladie de l'if, walter... tu sais, en fait, je pense plutôt qu'ils étaient trop serrés, mes six ifs et que celui-ci, le plus éloigné de ma cuve d'eau de pluie, a eu soif car il est mort après la canicule (je ne sais plus quelle année c'était)... il s'est mis à sécher, à devenir roux et j'ai dû le couper...

    Tu sais, quand je viens sur ton blog, je suis toujours en admiration devant tes présentations... pour ma part, je ne maîtrise pas encore assez les technicités de cette plate-forme... et puis, je pense que tu dois avoir l'abonnement premium car moi, quand j'essaie de faire des trucs comme toi, ça ne marche pas... mais en lisant le mode d'emploi (d'ailleurs très succinct), je vois qu'on peut faire plein de trucs avec cet abonnement premium...

    Je te fais de gros bisous, mon petit walter... la pluie qui est tombée abondamment des dernières semaines t'a-t-elle permis de continuer tes balades avec pitchou ? Ici nous avons eu beaucoup de vent avec pas mal de dégâts... pour ma part, mes gouttières ont volé (un vol de gouttière, c'est impressionnant !! wink2) et le pare-pluie fixé par le menuisier sur le toit provisoire de mon auvent s'est en partie arrachée, laissant entrer la pluie dans la pièce... mais bon, c'est une pièce provisoire elle aussi. Normalement, elle doit être enfin construite à partir de cette semaine !!

    Bonne journée, walter et à bientôt. Et merci pour ces belles photos et leurs explications.
    Cath

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :