• Le Bourdon des champs (Bombus pascuorum) Hyménoptère - Apidae

     Ce bourdon est reconnaissable à sa toison orangée sur le thorax et une pilosité de même couleur sur les deux derniers segments de l'abdomen. La colonie vit dans des terriers au sol, sous des tas de branches mortes ou très souvent dans des nichoirs à oiseaux. Il est visible jusqu'en octobre. A ce niveau la reine meurt. Il ne reste que quelques jeunes reines qui hiverneront et au printemps vont redémarrer de nouvelles colonies. Durant tout l'été aucune fleur ne sera oubliée.

    Toutes les images en grand par un clic

    Sur une ScabieuseBourdon ch

    Sur un Lamier pourpreBourdon ch

    Sa trompe lui permet d'aller au fond des fleurs. Ici la Consoude
                                      Bourdon ch

    Accroché à une fleur d'Hellébore
    Bourdon ch

    Ou encore une visite à la Benoîte des ruisseaux
    Bourdon ch
    Au repos il n'aime pas être dérangé et le manifeste
    Bourdon ch

    Butinage printanier sur une Pervenche
    Bourdon ch

     

    Spécimen alpin vers 2000 m. Bombus pascuorum floralis
    Bourdon ch


    Bourdon ch

    « Le Bourdon des pierres ou Bourdon lapidaire (Bombus lapidarius) Hyménoptère - ApidaeOphion luteus Hyménoptère - Ichneumonidae »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 15:18

    Un enchantement ces jolis clichés.

    2
    Dimanche 26 Octobre 2014 à 18:58

    Superbes également !

    Am

    3
    Lundi 27 Octobre 2014 à 09:53

    Merci pour ces belles macros et la possibilité de le voir en pleine action ..

    bon lundi

    4
    Lundi 27 Octobre 2014 à 13:37

    Superbe ! J'ai découvert ce bourdon il y deux ou trois ans seulement ...

    5
    Mardi 28 Octobre 2014 à 07:56

    super belles tes photos, du bourdon et de la fleur !!!

    curieusement j'ai moins peur d'être piquée par un bourdon que par une guêpe, je trouve que le bourdon a une tête plus sympa lol..

    6
    Mardi 28 Octobre 2014 à 16:16

    Bien jolie série.
    A présent ils se font plus rares, et nous allons passer quelques mois sans en revoir.
    Bonne journée

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :