• La transhumance des moutons avec le berger Fernand Bapst de Autafond/Belfaux


    La transhumance hivernale a été instaurée pour permettre de terminer l’engraissement des agneaux nés
    chez des producteurs de montagne durant l'été.

    Dès 1986 Fernand Bapst est parti sur les chemins de la transhumance avec ses moutons. Cela fait 33 ans qu'il parcourt la campagne du canton de Fribourg. Cette période est autorisée par le vétérinaire cantonal du 15 novembre au 15 mars. J'ai profité de rester un moment avec cet homme suite à son passage à travers les champs à côté de Courtepin au pied de Cormérod. Il m'a parlé des difficultés grandissantes année après année pour prévoir un parcours bénéfique pour le nourrissage des moutons sans trop dérangé son entourage. Le spectacle de son troupeau de plus de 200 têtes ( autrefois 600 à 800 )  aux couleurs et races différentes est fascinant. Il est composé de brebis et d'agneaux assez fournis de laine pour affronter les rigueurs de l'hiver. Les bêliers ne sont pas admis ou sont castrés, c'est interdit de procréer durant ce voyage. Les femelles portantes ou ayant mis bas récemment ne font pas partie de ce déplacement. Elles sont confinées à la ferme avec leurs petits.

    Plusieurs troupeaux sont en route en même temps, 4 sur Fribourg, il est donc nécessaire de décider d'un itinéraire qui ne recoupe pas celui du voisin sous peine de ne pas trouver de pâturages non broutés.

    Le berger Fernand Bapst
    et son fidèle partenaire Tina                                           

     

    La transhumance des moutons avec le berger Fernand Bapst de Autafond/Belfaux

     

     
    Quelques frimousses bien typées

             

     

       

    La transhumance des moutons avec le berger Fernand Bapst de Autafond/Belfaux

    La transhumance des moutons avec le berger Fernand Bapst de Autafond/Belfaux

    A genoux c'est plus facile, la tête dans les étoiles ou la gueule bien pleine sont les ingrédients incontournables pour apprécier

         

    La transhumance des moutons avec le berger Fernand Bapst de Autafond/Belfaux

    « Commune de Courtepin, Route de Noël 2018Dessin en Prismalo et autres crayons de couleur. Le Grand Tétras (Tetrao urogallus), ou Grand coq de bruyère, Phasianidae »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 17 Janvier à 15:59

    bonjour Vadou , quel bel article et partage ! j'aime ++++ !  tes photos  superbes ! et panoramas !  j'ai cliqué  waouh  et  les moutons 

    et les chiens qui sont si bien dressés j'aime  aussi les voir faire !  ! 

    merci , je viens de passer un beau moment dans les champs enneigés près de chez toi !  belle fin de semaine A+ 

     

    2
    Jeudi 17 Janvier à 16:31

    Quel plaisir à suivre cette transhumance des moutons avec le berger et Tina qui obéit avec tant de "discipline" aux ordres de son maître .

    Un vrai bonheur de suivre ta parution, un évènement totalement inconnu pour moi, de superbes clichés, paysages enneigés, panoramas, merci Walter.

    Un magnifique soleil ici, le  mimosa en fleurs ....

    Bonne soirée,

    Amicalement,

    Christiane

    3
    Jeudi 17 Janvier à 16:42

    Belle et indispensable complicité entre le berger et son "patou". Cette transhumance est bien différente de celle qui se fait en Aubrac; chez toi aussi les paysages bucoliques sont époustouflants et, comme je n'arrive pas à situer géographiquement, je m'en vais de ce pas faire de plus amples recherches sur le Net .

    4
    Jeudi 17 Janvier à 17:14

    Je respecte au plus profond ces personnes qui vivent durement auprès de la nature en exerçant un métier qui date de la nuit des temps et qui perpétuent les traditions anciennes.

    Un bel article sur cet homme berger.

    Bonne soirée.

    5
    Jeudi 17 Janvier à 17:20

    Très bel article  ! La transhumance est souvent devenue un spectacle quand elle traverse les petits villages, mais il faut aussi imaginer tout le travail des éleveurs tout au long de l'année !

    Merci pour ce joli partage !

    Bonne soirée

    6
    Jeudi 17 Janvier à 17:41

    Coucou

    Joli article.

    Ma filleule a un border collie. C'est un chien adorable mais le sien ne "travaille" pas.

    Bises

    7
    Jeudi 17 Janvier à 19:41

    Superbe article sur ce berger et son border collie, je suis toujours en admiration devant l'intelligence de ces chiens pour maintenir le troupeau .

    Tes photos sont magnifiques 

    Bonne soirée 

    Bisous 

    8
    Jeudi 17 Janvier à 19:58

    Bonsoir Walter.

    Après avoir quitté la Martinique, le soleil et la chaleur, nous retrouvons le froid et le ciel gris ... et ton article bien enneigé !

    Bbbrrrr !

    Gilbert

    9
    Vendredi 18 Janvier à 05:59

    Quelle vie dure ils ont les bergers !! j'aime beaucoup ces frimousses !! Mon fils a le même chien, il est très attachant et près de son maître !!

    Bonne journée Walter gros bisous 

    10
    Samedi 19 Janvier à 10:32

    Bonjour,

    Que de jolies photos, j'ai beaucoup aimé. 

    Bonne journée

    11
    Samedi 19 Janvier à 23:08

    magnifique cette transhumance, ça me fait penser à celle que l'on voyait passer dans les rues lorsque nous allions en vacances chez le papa de kevin dans le sud ! il habitait Miramas, et on voyait les troupeaux de moutons passer dans la rue.. impressionnant.. 

    tu sais quoi , le chien il me fait penser à pitchou.. je suppose que toi comme moi, est inconsolable, Sheila me manque tellement.. je pense à elle tout le temps.. sniff.. 

    un gros bizou walter et tes photos sont très belles, en plus pas communes, on ne voit pas ça tous les jours hein.. 

    je t'embrasse bien fort, bibi flo

    12
    Dimanche 20 Janvier à 08:03

    bonjour Walter

    un belle ensemble de cette vie rurale......j'avoue que j'ai froid pour le berger !!!!.......je pensais qu'on les avait déjà rentré a la bergerie !!!

    bonne semaine, amitiés, maurice

    13
    Dimanche 20 Janvier à 10:08

    Ca me rappelle mon enfance, quand le troupeau passait matin et soir sous nos fenêtres !

    J'adore !

    14
    Lundi 21 Janvier à 14:33

    Bonjour walter. Quel merveilleux partage tu nous proposes aujourd'hui... Ce Fernand fait partie de ces hommes de bien qui veillent sur les traditions qui préservent notre planète... Les bêtes du troupeau sont magnifiques.

    Merci walter pour ce moment à part... je suppose que, de ton côté, tu as dû passer un bon moment avec ce berger et sa compagne Tina, elle aussi une bien belle bête !

    Je te fais de gros bisous... A bientôt.
    Cath

    15
    Lundi 21 Janvier à 15:58

    c'est véritablement un sacerdoce ! quel métier difficile et prenant.

    tu as fait un petit bijou de cet article, bientot tout ceci aura disparu .

    cet homme peut être fier de lui et de son compagnon à 4 pattes. 

    Merci pour ce partage

    bonne semaine 

    16
    Jeudi 28 Février à 08:53

    Bonjour walter

    non seulement tu as fait un excellent reportage photo et écrit

    mais tu rends un bel hommage à ces bergers

    amitié et belle journée à toi

    17
    Dimanche 3 Mars à 13:49

     Ton reportage est émouvant , bel hommage sur cet Art de Vivre ; merci Walter

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :