• la Pyrale du houblon (Pleuroptya ruralis) Crambidae - sa chenille, sa chrysallide et son parasitage


    Ce papillon vole jusqu'en septembre et particulièrement de nuit. Il est facilement visible de jour mais très farouche. Il se cache sous les feuilles. La femelle pond un œuf par feuille sur la plante choisie. Ensuite la chenille se comporte comme chez les Tordeuses. Elle torsade les deux côtés d'une feuille et les colle en laissant une ouverture à chaque bout.

     

    Le papillon adulte


    Ce qui suit a été observé sur un massif d'Ortie dioïque ou Grande ortie en bordure d'un tracé
    creusé par les machines de l'exploitation forestière.

    Comme chez les Tordeuses, plusieurs feuilles par plante sont torsadées, collées avec une ouverture à chaque bout.

    En manipulant cette feuille une petite chenille en sorti. C'est une juvénile 10 à 12 mm.

    D'un autre fourreau une chenille plus grande se laissa tomber. ~25 mm.
    C'est bien la chenille de la Pyrale du houblon. Sans demander son reste elle se met en route pour se barricader dans une autre feuille. Si je compare la corpulence de cette chenille avec celle de la photo d'introduction je constate une certaine anomalie.

    Une autre feuille révéla une chrysalide solidement arrimée.

       Les trois feuilles ci-dessous auraient du contenir chacune une chenille ou une chrysalide.
    A la place c'est un amas de pupes contenant
    les nymphes d'un hyménoptère parasitoïde qui avait pondu dans la chenille.
    Probablement l'œuvre d'un Macrocentrus sp. de la famille des Braconidae (pas plus de 5 mm).
    J'ai récolté une de ces feuilles pour en avoir le cœur net. A voir plus tard dès la naissance.


    10 jours après ces trois photos des naissances ont eu lieu. Des dizaines de petits insectes ailés aux longues antennes et pas plus de 5 mm de corps. Aucun d'eux ne possède un ovipositeur donc ce sont des mâles. Des  Macrocentrus sp. Hyménoptères (Braconidés-Ichneumonidés)
    Des parasites spécifiques des chenilles des Pyrales du houblon




    « Le Néphrotome safrané (Nephrotoma crocata) TipulidaeL'évolution de têtards de Grenouille rousse (Rana temporaria) Ranidae »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Août à 08:27

    Bon jour Walter,
    De ce que j'ai pu lire, l'escapade à été plaisante, et tu nous reviens en chanson ;-)
    L'état d'esprit est bon donc.
    Un document très complet comme toujours. Et oui, la nature n'est pas un long fleuve tranquille.
    Je te souhaite une bonne journée

    2
    Jeudi 3 Août à 09:33

    Un très bel article superbement argumenté et illustré.tes vacances ont été profitables!

    Bonne fin de semaine.

    3
    Jeudi 3 Août à 10:41

    Bonjour Walter.

    Un bel article très intéressant comme d'habitude. Intéressantes observations dont tu nous fais profiter.

    Bon retour.

    Amicalement, Michel

     

    4
    Jeudi 3 Août à 11:25

    Comme d'habitude , un très bel article Walter,

    des observations très intéressantes ! 

    merci pour ton partage et avec toi on apprend aussi que comme dans la vie de l'humain,

    la nature n'est pas un long fleuve tranquille.

    Bon retour , bonne journée à toi et ton épouse,

    Amicale bise de Christiane

    5
    Jeudi 3 Août à 13:02

    Merci pour ce beau reportage, très intéressant!  Bise, bon jeudi dans la joie!

    6
    Jeudi 3 Août à 16:10
    Les parasites ont aussi leur parasites. Tu as fait une excellente observation, doublée d'un petit élevage pour avoir la réponse. Une très belle attitude scientifique, tu te donnes les moyens.
    Content de te retrouver.
    Amicalement. Yann
    7
    Jeudi 3 Août à 17:48

    La nature est faite ainsi

    Bravo pour cette belle observation, complète et qui permet d'assister à un spectacle naturel.

    Bon retour... à mon tour bientôt de faire une fugue...

    Am

    8
    Jeudi 3 Août à 20:17

    merci de nous montrer tout ça !  tu as la patience d'observer la nature de près .. dingue ce qu'on y découvre ...

    contente de te retrouver walter, déjà presque 1 mois que je suis en vacances ! ça passe super vite, enfin je ne reprends que le 4 septembre.. j'ai encore des jours de repos, mais pas mal à faire niveau papiers et aussi ranger à la maison un peu le souk depuis notre départ à majorque et l'escapade en normandie !!! le fiston toujours à Agde coulent des soirées heureuses ! lol..

    une bonne fin de semaine et un gros bibi FLO

    9
    Vendredi 4 Août à 16:32

    De très belles observations sur ce Pyrale du houblon et ses parasites ( impressionnant le nombre de pupes ) 

    Bon week - end 

    Bises 

    10
    Dimanche 6 Août à 11:12

    Te souhaite un très bon dimanche walter, le temps est moyen en région parisienne, ni trop chaud, ni trop froid, ni beau, ni moche, mais bon on préfère ça à la canicule ou à la pluie !  un gros bibi bon week-end flo

    11
    Lundi 7 Août à 08:05

    Toujours des reportages des plus complets !

    Un plaisir de venir sur ton blog !

    A bientôt.

    12
    Lundi 7 Août à 11:47

    Jamais vu la pyrale du houblon, faut dire qu'il y en a peu chez moi.

    13
    Mardi 8 Août à 09:53

    Un très beau billet bien instructif

    14
    Vendredi 11 Août à 17:27

    grand sage que celui qui sait observer!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :