• La pêche artisanale dans le Golfe de Guinée à Lomé - Togo

     

     

     

                                                             

      Sur la plage des bateaux traditionnels sortis de l'océan après y avoir passé de longues heures.
    Il est 15.30 heures un attroupement s'est formé. C'est le moment de s'approcher.

     La vente de poisson frai attire toujours du monde. La patrone est au centre du
    cercle des potentiels acheteurs. Le plus souvent des commerçantes qui revendront leur marchandise au marché. Ce n'est pas une pêche miraculeuse mais elle nourrira plusieurs familles. Après de longues palabres la vente a eu lieu et le poisson est préparé.

     
     

       

     Juste à côté une murène est prise à partie. En dernier l'intérieur sera nettoyé au sable.

    Pavés de murène grillés, un plat apprécié.

     

     
           

    « Suite 2 de l'article concernant la Maison des esclaves. Le côté touristique et l'art de la peinture africaineL'Océan Atlantique et coucher de soleil sur la plage à Lomé-Togo »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 4 Mars à 17:23

    J'imagine l'ambiance de ce "retour de pêche" Walter, très vivant même si la pêche n'est pas miraculeuse et il est de bon ton de "marchander" , sinon pour eux, aucun plaisir "commercial" lol lol ....

    Un article intéressant qui me rappelle de jolis souvenirs de "marchés locaux", jolie présentation, ce qui ne gâte rien coolbeurk

    La murène a une réputation ambiguë.

    Pour nous elle est  dangereuse, mais les plongeurs l'approchent et la nourrissent comme un animal de compagnie,

    J'ai eu l'occasion d'y goûter et moi qui adore le poisson, je le trouvais moins fade que certains autres poissons si jolis en couleurs mais très peu goûtés  ... sinon agrémentés par toutes les épices ajoutées ...

    Merci pour cette parution souvenir Walter,

    Bon week end à toi sans oublier ton épouse .

    Amicale bise

    Christiane

     

    2
    Samedi 4 Mars à 21:08

    Ces retours de pêche sont toujours spectaculaires, quand on voit ces barques chargées s'échouer sur la plage.

    Merci de ces belles photos.....

    Bonne soirée.

    3
    Samedi 4 Mars à 21:54

    Quel moment impressionnant, merci pour ce beau reportage! Bise, bonne soirée toute en douceur!

    4
    Dimanche 5 Mars à 06:36

    On est dans l'ambiance ! très spectaculaire ces transactions commerciales !!! même si la pêche n'est pas toujours miraculeuse !

    Bon dimanche Walter gros bisous Rozy

    5
    Dimanche 5 Mars à 09:01

    ça j'aimerais bien que l'on voit ce genre d'évènement chez nous, mais hélas aucun pêcheur ne vend son poisson en direct, tout passe par la criée du Croisic !

    quelle belle ambiance , tout est vraiment convivial et traditionnel ,on a perdu tout cela

    bon dimanche

     

    PS: Absente pendant une semaine , mes articles sont programmés.  A bientot sur les blogs.

    6
    Dimanche 5 Mars à 11:25

    Hum je salive .. le poisson cuisiné à l'africaine un délice !! j'ai connu un africain du cameroun je crois .. qui nous avait fait un poisson cuisiné à la manière de son pays ! un régal je m'en lèche les babines encore lol... bien épicé,   ah que je regrette le fameux resto africain où l'on mangeait de délicieux mafé, et autres specialités sénégalaises c'est là d'ailleurs que je l'avais rencontré ce camerounais !

    bon dimanche à toi walter, on file chez maman c'est la fête des grands mères aujourd'hui !!!

    un gros bizou , temps moche, averses, vent , pluie et grisaille bouhhh  à ne pas mettre un chat dehors !  une caresse à pitchou flo

    7
    Dimanche 5 Mars à 14:36

    Tres intéressant cette vente directe et je découvre la tradition du nettoyage au sable pour la murène .

    Bon dimanche 

    Bises 

    8
    Lundi 6 Mars à 09:55

    bonjour Walter

    je fais mon petit retour en douceur........

    j'aime beaucoup ce panorama de barques et de pêcheurs en bord de plage

    bonne journée, amitiés, maurice

    9
    Lundi 6 Mars à 10:45

    Ils nettoient les poissons avec du sable ou bien j'ai mal compris ? Je savais qu'on se nettoyait les mains avec du sable, mais le poisson ? j'imagine qu'après, quand même, ils le rinceront à l'eau pour enlever les grains de sable, non ?

    En tout cas, j'adore l'ambiance qui a l'air de s'y dérouler..

    Pas de soleil chez nous hier, mon petit walter... un temps très gris et ce matin la pluie !! Si elle se contentait de rester dehors, ça ne me gênerait pas, j'ai bien assez à faire à la maison, mais elle est revenue dans ma véranda avec la neige de samedi et le moisi mange à nouveau mon lambris. Je pense qu'il s'agit d'un problème à la jointure entre les panneaux solaires et les tuiles, j'ai donc appelé la société qui me les a posés ce matin, mais j'ai dû laisser un message car personne !! L'expert de l'assurance vient mercredi, on verra bien... ils se retourneront contre eux, de toute façon si ça vient de là ! Comme tu vois, toujours pas de trêve dans les problèmes divers... mais c'est pas grave, j'ai repris le moral donc tout va bien !

    Je te fais de gros bisous... à bientôt. Et un gros câlin à Pitchou.

    Cath

    10
    Lundi 6 Mars à 11:34
    Ca donne faim cette histoire !!! Bon allez à table ;)
    11
    Lundi 6 Mars à 13:27

    Merci pour ce moment de grande activité autour de l'arrivée de la pêche, la criée.

    Article très bien présenté, texte et photos s'entremêlent avec bonheur.

    Et elle s'agrandissent même en les caressant.

    A midi, au jeu des mille euros, il y a eu une question sur le tissu africain.

    Le WAX ....... Vraiment, je découvre.

    Amicalement. Yann

    12
    Lundi 6 Mars à 15:32

    Bon soir Walter,
    Merci pour le partage en photo de cette pêche traditionnelle.
    Belle fin de soirée

    13
    Lundi 6 Mars à 17:32

    J'espère qu'ils rincent à l'eau de mer avant de cuisiner sinon ça use les dents!....

    Bonne soirée. Merci pour ce voyage au soleil. 

    Amicalement, Michel

    14
    Mardi 7 Mars à 06:05

    De bien beaux bateaux !

    Bises et bon mardi,

    Daniel.

    15
    Tyaz
    Mardi 7 Mars à 06:59

    ça fait rêver, surtout quand on n'est pas un grand voyageur !! on voit les couleurs, on imagine les sons et les odeurs ! un jour peut-être ... quoique le voyage intérieur ait également son charme .. 

    16
    Mardi 7 Mars à 10:48

    bonjour Vadou , ah oui j'aime ces moments de partage ! et un peu plus nature ... !  

    ça me rappelle au Portugal ! le retour de pêche ... ! belle journée A+

    17
    Jeudi 9 Mars à 14:06

    Bonjour Walter ! 

    C'est intéressant de voir comment la vie se passe loin de chez nous, merci pour ce reportage. Bises et à bientôt pour un nouvel épisode happy

    18
    Vendredi 10 Mars à 17:28

    Je pensais que les murènes étaient plus grandes que cela, on les décrit toujours comme des "monstres"

     Bonne fin de semaine

    19
    Vendredi 10 Mars à 19:58

    Je ne savais pas qu'on pouvait manger de la murène et je l'imaginais aussi grosse pratiquement qu'un requin ! comme quoi on se fait des illusions.

    C'est bien que ce soit une pêche traditionnelle, je pense que ces hommes ont beaucoup de courage de passer tant d'heures en mer et leur travail permet de nourrir plusieurs familles, c'est très émouvant et très beau. Leurs bateaux semblent bien fragiles ! 

    Tes photos sont magnifiques, j'aime beaucoup l'ambiance qu'on devine sur tes photos.

    Am

      • Samedi 11 Mars à 08:01

        Certaines espèces de murènes peuvent atteindre les 4 mètres mais la plupart ne dépassent pas les 2 mètres.

    20
    Tyaz
    Vendredi 10 Mars à 20:47

    ça fait rêver, pour moi qui ne suis jamais allé dans ces pays dits "exotiques" !! bonne soirée..

    21
    Mercredi 15 Mars à 17:58

    merci pour ce très beau reportage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :