• La forêt où je retrouve mes amis les arbres

    Il y a plus de 30 ans j'ai découvert ce poème dans une revue, l'auteur est inconnu. C'était l'époque où un malheur a frappé. Depuis ce texte me colle à la peau et est encré dans mon cœur. Je l'ai sur moi partout où je vais mais surtout en solitaire dans la forêt.

    Je suis entré dans la forêt                        J'ai trouvé des arbres plus sûrs          La forêt où je retrouve mes amis les arbres
    Par sa porte voluptueuse                           Que la parole de mes frères
    Et les chemins que je prenais                     J'ai trouvé au long des rivières  
    Me conduisaient à des clairières                Une encre plus certaine encore
    Où le vent fluide murmure                         J'ai trouvé parmi les buissons
    Des mélodies sans angoisse                         Des échancrures de raison
    Et les voix descendaient de loin                  J'ai trouvé sous l'ombre des troncs
    En me détournant du tourment                    Du soleil plus neuf que jamais
    Qui m'avait conduit à choisir                      J'ai trouvé sous quatre saisons
    Au long des routes du pourquoi                   Plus de chemin que dans ma ville
    Des sentiers tissés de réponse.                   J'ai trouvé des fleurs sans épines.
    La forêt où je retrouve mes amis les arbres

     

     

    « Les coccinelles asiatiques (Harmonia axyridis)Le vulcain (Vanessa Atalanta) Nymphalidae »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Septembre 2013 à 18:54

    les poèmes nous touchent au plus profond de nous mêmes, par non-dits, mais pourtant si magiquement précis!

    2
    Mercredi 14 Mai 2014 à 15:47

    Vraiment de bien jolis mots

     

    Daniel.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :