• L'Aleurode du chou (Aleyrodes proletella) ordre: Hemiptera -- famille: Aleyrodidae


    Aussi désignée sous Aleyrodes brassicae. Ne pas confondre avec d'autres espèces qui n'ont pas de taches sur les ailes.

    Ce minuscule insecte en-dessous de 2 mm fait partie des mouches blanches.  Il est classifié dans les Hémiptères, le grand ordre des punaises.  L'Aleurode du chou est donc équipé d'outils buccaux piqueurs-suceurs. Il est Polyphage (aliments divers) et s'attaque aux plantes de la famille des Brassicacées, Cucurbitacées et Solanacées. Il apprécie aussi la Chélidoine et le Fuchsias.

    Les images qui suivent montrent la vie d'une colonie sous les feuilles de Colza, plante rescapée de l'année précédente.
    Vu le 11 août 2013

    Les adultes génèrent une moisissure par déjection de leur miellat.


    Adultes avec les œufs. Chaque mouchette peut en pondre jusqu'à 150.


    Adultes en compagnie de pucerons. Les petits bidules ovales jaune sont les pupes d'Aleurodes à différents stades de maturation.
    Les grandes sont pratiquement prêtes à se transformer par mue.

     

     
    « La famille des Chrysopidae - névroptères Le Fourmilion commun (Myrmeleon formicarius) Ordre: Neuroptera - Famille: Myrmeleontidae »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Février 2016 à 10:52

    je me demande si ce n'est pas cet insecte qui a fait crever une de mes plantes d'intérieur, c'était des toutes petites bestioles blanches comme tu le montres et elles collaient énormément ! difficiel à s'en débarrasser

    bon jeudi

    2
    Jeudi 4 Février 2016 à 11:02

    Waouh, il y a du monde !

    Bonne journée - sous pluie en Normandie.

    3
    Jeudi 4 Février 2016 à 13:10

    Oufff, pauvre feuille... elles s'en donnent à coeur joie ces petites mouches blanches... Bise et bon jeudi tout doux!

    4
    Jeudi 4 Février 2016 à 13:28

    Bonjour Walter !

    Tu nous fais voir des choses que l'on voit difficilement à l’œil nu, rien que pour ça, merci ! ... 

    Bises

    5
    Jeudi 4 Février 2016 à 13:30

    bonjour Vadou , oui j'en ai déja vu dans le jardin , mais ne savait pas tout ça ...

    sauf  qu'ils abiment les légumes ou plantes !   bel am  A+  amicalement

    6
    Jeudi 4 Février 2016 à 14:45

    bonjour walter

    un article interessant qui renseigne et qui attire l'attention, car on peut tous y etre confronté !!

    bravo pour tes macros qui pointent le doigt sur le sujet !!

    bonne journée, amicalement, maurice

    7
    Jeudi 4 Février 2016 à 15:41

    Je ne les avais jamais vues d'aussi près et aussi bien ces bestioles prolifiques qui donnent si triste allure à nos plantes !

    Bonne journée !

    8
    Jeudi 4 Février 2016 à 16:46

    Je ne connaissais que sous le nom de mouches blanches, 1 ça va mais là bonjour les dégâts!!!arf

    9
    Jeudi 4 Février 2016 à 18:12

    ah sont marrantes ces mouches blanches lol.. des mouches albinos lol..

    j'en ai jamais vu .. elles font fragiles, toutes frêles lol..

    te souhaite un bon jeudi soir walter, pluvieux et doux sur paris.. 12° un gros bibi flo

    10
    Jeudi 4 Février 2016 à 18:25

    Pauvre feuille envahie par ces mouches blanches.. je regarderai mon chou à deux fois la prochaine fois que je le cuisinerai..

    Bonne soirée, gros bisous Rozy

    11
    Jeudi 4 Février 2016 à 20:46

    C'est mignon comme tout quand cela s'envole quand on passe ou qu'on cueille les choux... mais que de dégâts si on ne les cueille pas à temps.

    Très jolies photos

    Am

    12
    Jeudi 4 Février 2016 à 20:47

    On peut planter des tagètes (oeillets d'Inde) à côté des choux et cela limite l'invasion des aleurodes...

    Am

    13
    Jeudi 4 Février 2016 à 22:55

    On en voit chaque année dans le jardin et le combat pour les éradiquer n'est pas facile

    Bel article

    Bonne soirée.

    14
    Vendredi 5 Février 2016 à 04:15

    Pauvre feuille, ces petites bêtes veulent nous en faire de la dentelle !!!!

    Merci Walter pour ce bel article très instructif ...

    Bon week end et bisous de Christiane

    15
    Vendredi 5 Février 2016 à 10:56

    Ton œil d'observateur doublé de ton œil électronique, me font découvrir

    l'intime de cette colonie. Je n'y suis jamais allé voir. Mouchettes ailées.

    Mais sur nos plantes d'intérieur, les ovales oranges des pupes

    me disent quelque chose. A l'image d'une patelle, ça s'accroche comme un arapède.

    Savon doux, peut être.

    Amicalement. Yann

    16
    Vendredi 5 Février 2016 à 12:50

    La mouche blanche... j'en ai souvent...c'est bien embêtant...un vrai fléau...merci de tes super explications,  c'est toujours un plaisir de venir chez toi!Bonne fin de semaine! ^^

    17
    Vendredi 5 Février 2016 à 17:11

    Un article très poussé dans les détails...belles macros ,Bon weekend ...Jacques

    18
    Samedi 6 Février 2016 à 08:05

    Bon jour Walter,
    Une vraie galère pour les agriculteurs, mais il faut avouer qu'avec ses grandes ailes par rapport à sa teille, il est assez joli.
    Bonne journée à toi

    19
    Samedi 6 Février 2016 à 09:56

     

    C'est la plaie des jardiniers ça !! Les photos sont jolies.

    Je te souhaite un très bon week-end !

     

    20
    Samedi 6 Février 2016 à 10:01

    Bêêêrk, des pucerons !

    Les mouches sont mignonnes, mais je ne sais pas si c'est l'avis des choux....

    Bon début de week-end

    21
    Samedi 6 Février 2016 à 15:13

    Bonjour Walter , en effet ya  du monde  en dessous , une hantise pour les  jardiniers  (entre autre) . Bon w-e  et  merci du partage .

    Emile

    22
    Samedi 6 Février 2016 à 17:11

    Vu d'aussi rapproché, c'est pas très plaisan. mais l'article, comme toujours, est super intéressant.

    23
    Samedi 13 Février 2016 à 19:27

    toujours aussi belles tes photos

     

    24
    Samedi 13 Février 2016 à 19:48

    Ah quelle cochonnerie, ces mouches blanches !! Oui, j'en ai eu plusieurs fois sur mes plantes d'intérieur, mon walter... Ça et les cochenilles farineuses, ce sont vraiment des plaies pour les plantes d'intérieur surtout... Moi j'ai trouvé la parade, mais ce n'est pas bio du tout : c'est le Confidor... Une molécule qu'il faut éviter d'utiliser dans le jardin car il est plutôt toxique pour les nappes phréatiques, mais pour les plantes en pot, c'est pas grave puisque l'eau s'évapore ou est absorbée par la plante... mais alors c'est radical !! Mais j'ai une petite astuce : au lieu de l'utiliser en vaporisation, je l'utilise dans l'eau d'arrosage !! et en deux arrosages, c'est réglé !! Je l'utilise au printemps et à l'automne. Deux  arrosages à une semaine d'intervalle et, plus aucun insecte de toute l'année !!

    Après, pour les pucerons, j'achète des larves de coccinelles qui se chargent du boulot... mais, évidemment, c'est l'un ou l'autre sinon les coccinelles vont mourir aussi à cause du confidor... J'aurais préféré trouvé des parasites qui viennent à bout des mouches blanches, mais j'ai pas trouvé... tu en connais, toi ?

    Merci pour cet article, mon cher walter... Je suis passée te souhaiter un bon dimanche et je te fais de gros bisous... A bientôt.
    Cath

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :