• Agbodrafo (Porto seguro) et sa Maison des esclaves (Wood Home) au Togo


    A une demi-heure en voiture de Lomé (capitale du Togo), se trouve Agbodrafo, une ancienne cité portugaise (auparavant Porto Seguro)
    qui est à présent une tranquille petite ville au bord du Lac Togo.


    Dans le quartier Lakomé de la cité d'Agbodrafo existe une maison qui a appartenu au commerçant et négrier écossais John Henry Wood. C'est
    la Maison des esclaves ou Wood home. Elle avait été construite après 1835 et a servi illégalement pour le commerce des esclaves jusqu'en 1852
    malgré  l'abolition de la traite atlantique par l'Angleterre en 1807.

    Agrandir

     

    Les demi-lunes sont des lucarnes d'aération pour les sous-sols où les esclaves étaient confinés en attendant
    d'êtres envoyés par bateau en Europe ou en Amérique.
    Le plafond est à ~1.50 mètres, c'est dire qu'il  est
    impossible de se mettre debout. Pas de lumière et
    l'ouverture de communication entre deux chambres
    est à peine 1.00 m. de hauteur. On peut imaginer les souffrances endurées.


     

    On ne pouvait pas trouver mieux comme guide. D'une voix douce mais ferme il nous révèle l'histoire et avec une multitudes de détails le
    passé obscur de cette demeure.
    A gauche quelques vestiges d'un bureau
    A droite, on entre dans la maison et immédiatement on est surpris par la vision des pièces du sous-sol. Elles s'apparentent à des cales de bateau.

    Agrandir

    Agrandir

    Agrandir

    Agrandir

     

    L'entrée de la Maison des esclaves. A gauche notre chauffeur, au milieu mon épouse (Whoopi) et à doite notre guide. Un cadre est pendu à droite de l'entrée qui porte un poème très émouvant dédié à ces humains mal traités. L'auteur est une femme chargée des relations extérieures de
                  Global Culturama  
                                                                                               

    La visite se termine en inscrivant nos coordonées et d'écrire quelques mots
    de notre ressentit dans le
    livre d'or.

    Agrandir

     

    Agrandir

     
    « Faire son marché au Togo - Afrique de l'OuestSuite 1 de l'article concernant la Maison des esclaves. Le côté touristique et l'art du bois africain »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 12 Janvier à 09:11

    Une triste réalité qu'il est bon de rappeler.Mais l'esclavage moderne continue d'exister et il faut le combattre.

    L'Afrique noire a payé un lourd tribu ,  et sa souffrance a été grande.

    merci de ton billet il est à l'image de ton guide sans haine et sans violence....

    Bonne journée.

    2
    Jeudi 12 Janvier à 11:49

    Une histoire que nous pouvons oublier...

    A Nantes, il y a tout un quartier (chic ...la honte) de cette exploitation des négriers ...

    Heureusement depuis quelques temps une immense plaque commémorative sur les trottoirs en hommage à ces esclaves qui ont tant soufferts...

    Ton article est un magnifique hommage Walter , à nous de leur rendre leur fierté .... le guide sans haine bravo !!!

    Merci Walter pour cette visite que tu as su si bien nous relater. 

    Bonne journée à toi et ton épouse.

    Amicale bise de Christiane

    3
    Jeudi 12 Janvier à 12:21

    Que c'est triste, j'imagine ton ressenti lors de la visite... Bise, bon jeudi tout en douceur!

    4
    Jeudi 12 Janvier à 12:25

    Cette visite doit être très émouvante.

    5
    Jeudi 12 Janvier à 12:39

    Une visite qui doit être tres émouvante , 'est quand même incroyable que l'esclavage ait continué alors qu'il était aboli, la perversité de certains hommes m'étonnera toujours .

    Bon jeudi 

    Bisous 

    6
    Jeudi 12 Janvier à 13:58

    Déjà en regardant tes photos et en lisant tes explications, j'éprouve beaucoup d'émotion, donc comme cela doit être émouvant de se trouver dans ce lieu chargé certainement de toutes les souffrances éprouvées par ces pauvres gens.

    Am

    7
    Jeudi 12 Janvier à 15:45

    Bonjour Walter, un article très émouvant, c'est affreux de voir comment l'homme peut infliger des souffrances à autrui, les prétextes ne manquent pas, et dans cet exercice le genre humain ne manque pas d'imagination ! Merci pour le partage de ton ressenti, je continue ma visite, j'ai été absente des blogs ces derniers temps, et j'ai du retard à rattraper ... wink2 

    8
    Vendredi 13 Janvier à 11:15

    beau reportage,  émouvant

    il faudrait aussi mettre en lumière ceux qui capturaient et qui vendaient ces esclaves .....

    bon vendredi

    9
    Dimanche 15 Janvier à 11:31

    merci Vadou de parler d'eux ... ! un article beau et dur !!    beau Dimanche A+

    10
    Dimanche 15 Janvier à 13:24

    mon dieu c'est inhumain, que d'atrocités il y a eu et malheureusement on ne sait pas s'il n'y aura pas encore !!!!  de tout temps l'homme n'a pas été sage, une petite accalmie ces "30 glorieuses" avec l'espoir enfin qu'un jour la paix règne dans le monde mais bien illusoire tout cela !

    le texte est très beau.. ne jamais oublier,  mais pardonner, oui c'est important pour avancer...

    merci de ton soutien dans l'épreuve que passe mon fils, et moi aussi un peu, car bon malgré quelques tensions à un moment, il y a eu de l'amour entre moi et son papa,  et son décès m'a affecté, cela va mieux, on le sait en paix maintenant, et on lui a pardonné ses erreurs.

    très bon dimanche à toi et un gros bibi, je t'embrasse , caresses à pitchou. FLO

    11
    Lundi 16 Janvier à 07:19

    Merci, merci pour toutes ces photos !

    Excellente journée.

    12
    Mardi 17 Janvier à 11:21

    Je viens de revoir "Jango unchained" (Très bon film de Quentin Tarantino) C'est vrai que l'esclavage est une honte.

    Je sais que l'esclavage continue malgré tout. S'il n'est plus officiel, il n'en existe pas moins sous certaines formes... 

    Passe une bonne journée.

    La chaleur africaine doit te manquer non?

    Amitiés, Michel

    13
    Mercredi 18 Janvier à 11:49

    L'homme est un loup pour l'homme !

    Bon mercredi, Vadou !

    14
    Mercredi 18 Janvier à 12:07

    et c'était il n'y a pas si longtemps!

    15
    Mercredi 18 Janvier à 12:40

    ...et tu y retournes  quand??

    16
    Mercredi 18 Janvier à 18:11

    Encore un exemple de ce que l'Homme est capable de faire à d'autres Hommes !

    Merci pour ce reportage riche de tes photos et des textes... C'est très émouvant.

    Ne pas oublier çà non plus !

    Bonne soirée

    17
    Mercredi 18 Janvier à 20:52

    Un bel article qui nous montre ainsi comment étaient traités les esclaves !

    C'est fou ce que ce peuple a enduré !!!

    Bonne soirée gros bisous Rozy

    18
    Dimanche 22 Janvier à 11:55

    Les larmes me montent aux yeux en pensant à la souffrance de ces milliers d'hommes, de femmes, d'enfants !! Le regarde de ton guide est absolument magnifique... et lui est très beau, je trouve... une visite qui remue beaucoup le coeur des gens qui y viennent, j'imagine. Un lieu chargé d'histoire qu'on aimerait n'avoir jamais existé !!

    19
    Lundi 23 Janvier à 17:16

    Une triste réalité qui espérons est bien révolue

    Bonne soirée

    20
    Mardi 24 Janvier à 20:31

    Bonsoir Whoopi et Walter ; un récit émouvant en bel hommage de ce qui fut. D'ailleurs le poème en est le refflet" pardonner afin de se reconstruire "

    Belle soirée et lendemain à tout deux

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :