• Ce Néphrotome fait partie des diptères nématocères (les antennes en forme de fil). C'est un carnivore qui se nourrit d'invertébrés. Il ne dédaigne pas d'y ajouter quelques lampées de suc d'une fleur.

    Les deux premières lignes présentent la femelle avec le bout de son abdomen en pointe.
    Agrandir les vignettes pour

       

     

     

     

     

     

          L'accouplement dos à dos

     

     

     

     

     

    Les trois images en-dessous sont  destinées au mâle. Il est plus petit et
    plus fin.

     


     

     

    Partager via Gmail

    29 commentaires

  • Un complément au premier article présentant ce grand prédateur, à voir Pholque phalangide

     Sa toile est un enchevêtrement de fils d'où un insecte n'a que peu de chance de s'échapper. Et une autre espèce d'araignée qui aurait l'audace de fouler le filet sera aussi vite attaquée et emballée malgré sa faculté de se déplacer sur les fils.
    Le Pholque est une araignée de l'ombre.


    clic sur les vignettes pour

    Une femelle                                                                                      Un mâle

     

    Prédation, à gauche une punaise genre Liocoris et à droite une grosse araignée une Tégénaire

     

     

    Si dans son environnement un diner facile se présente il n'hésite pas. Tout à gauche une autre araignée, une Steatoda, a emballé une proie. Le Pholque n'est pas très loin. Au milieu un autre est entrain de vider la proie destinée à nourrir à la naissance les jeunes araignées contenu dans le cocon. Ce n'est pas le cocon d'un Pholque. Le milieu dans lequel vivent les Pholques est souvent colonisé par des Opilions qui eux se régalent des restes abandonnés, image de droite.

     

    Une femelle prête à pondre. Les œufs sont agglomérés et maintenus par la mère. Elle ne lâchera son bien que pour se nourrir.
    A droite, je suis arrivé trop tard pour voir les petites. Il ne reste que leurs exuvies.

    Si vous voulez un résultat n'abandonnez pas trop vite.
    Le lendemain je suis retourné auprès de la nurserie des Pholques et cette fois les petites étaient au rendez-vous.
    Elles n'attendaient que l'instant où l'adulte leur laisserait l'araignée capturée.

    Retour à la galerie des araignées



    Partager via Gmail

    19 commentaires

  •  
       Voici le panneau concerné

      Voir "Le chemin des abeilles"
                           

     

    Agrandir

                           

     


    Les différentes activités des abeilles suivant les mois et saisons



    Une année de la vie dans la ruche. Tiré d'un panneau éducatif du "Chemin des Abeilles" de Courtepin à Cournillens







    Partager via Gmail

    12 commentaires

  • Fin mai 2017 je suis à la recherche d'araignées ou autres petites bêtes qui voudront bien collaborer pour consolider la rédaction d'un article. C'est dans le tunnel d'un petit pont sur la rivière la Bibera qui coule de Courtepin en direction de Cressier. J'ai découvert deux papillons de nuit au repos dans la pénombre et à côté une magnifique araignée à l'affut.

    a identifier (Mormo maura ?)
    La Noctuelle à museau
    (Hypena proboscidalis)
    Noctuidae
    Une Metelline segmentata femelle
    Tetragnathidae


    Et je suis tombé sur quelques petits papillons pourvus de longues antennes. Mes recherches m'ont permis de les identifier comme étant des Phryganes de l'ordre des Trichoptères.

    Ce sont de petits papillons sans écailles qui apparaissent dès le mois de mars. Avec leurs ailes tomenteuses (recouvertes de poils microscopiques) repliées en toit au repos elles ressemblent à des papillons de nuit . Elles ont 20-30 mm selon l'espèce.
    Celles-ci font ~20 mm et je préfère ne pas me tromper, donc aucune désignation scientifique.

           

    Ayant pris connaissance que leurs larves sont aquatiques (dulçaquicole) je suis retourner dans le tunnel pour en chercher dans la rivière. Il ne m'a pas fallu très longtemps pour découvrir la première. Elle est confinée dans un fourreau que la larve construit en agglutinant, avec de la sécrétion de leurs glandes, des matériaux trouvés au fond de l'eau.
    Elles sont nommées Portes-bois ou Portefaix.

     
     Au fond de la rivière. En plus d'être efficace le fourreau est un véritable bijou Le fourreau a une ouverture à chaque bout pour permettre à l'eau de circuler à l'intérieur.

    Hors de l'eau elle cherchera sans tarder à rejoindre
    son milieu aquatique.

     

     

     
    Partager via Gmail

    18 commentaires
  •  

    La société d'apiculture du district Lac français a mis sur pied un parcours jalonné de panneaux d'informations et d'éducation concernant les abeilles de nos régions. Cette initiative de valeur permet à tout un chacun d'apprendre à connaitre la vie de nos abeilles par une promenade le long  de la rivière La Crausaz qui coule de Cournillens vers Courtepin. 16 Panneaux doubles français-allemand, magnifiquement conçus, sont disséminés au bord du chemin  avec photos et textes explicatifs.
                                                                                              




    Le parcours de Courtepin à Cournillens fait plus de 3 km




    Avant le plaisir de découvrir ces panneaux il afallu les imaginer, les dessiner, décider des textes complétés par une imagerie adaptée, trouver une entreprise pour les fabriquer et les placer dans le terrain. Toute une histoire. Ce projet d'envergure a finalement été concrétisé avec maitrise après deux ans de travail de cette équipe d'apiculteurs passionnés.

        Ce sont les panneaux du départ

    En premier enterrer des plots en béton

    Puis fixer les support de base

        Et les panneaux de fin de parcours à plus de trois km du départ

    Et les tableaux explicatifs français-allemand

    En dernier des copeaux de bois aux pieds

     

       Je vous présente les 4 premiers panneaux comme exemples. Les textes étant difficiles à lire sur photo,
    j'en ajoute un juste en-dessous avec possibilité d'accéder aux textes.

     

     

       



      Voici arrivé le jour tant attendu. Le 22 mai 2017 à 09.00 heures du matin a eu lieu l'inauguration en présence des autorités de la commune de Courtepin. Après le discours de bienvenue et d'explications concernant le parcours, la petite "Annabeille" a coupé le ruban traditionnel. 


    Et c'est parti pour une balade à haute valeur ajoutée
    De Courtepin à Cournillens le Chemin des Abeilles éducatif le long de la rivière La Crausaz






    Partager via Gmail

    17 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires