•  

    L'artiste peintre EWALD KAESER inaugure sa propre galerie d'art

    L'artiste peintre EWALD KAESER inaugure sa propre galerie d'art




    _______________________________________________________________________

    -----------------------------------------------------------------------------------------------------------
    EWALD KAESER ( L'artiste peintre EWALD KAESER inaugure sa propre galerie d'art ) est peintre en bâtiment de formation mais autodidacte en peinture
    artistique. Sa technique principalement à l'acrylique n'est pas très académique mais efficace.
    Il pratique la peinture abstraite et a étendu ses talents à la sculpture et à l'art plastique.
    IL pratique ces techniques depuis plus de 30 ans. Il n'a pas de sujet de prédilection et crée
    de façon intuitive et boulimique. Les périodes sans création se suivent de périodes particulièrement productives. N'a-t-il pas été surpris un beau matin en petite tenue à l'extérieur entrain de frotter des toiles contre le gazon maculé de peinture.

    Ses œuvres garantissent les émotions, les interrogations et personne n'est à l'abri d'un coup
    de cœur. Balsac a dit au sujet de l'art : "les artistes gênés sont impitoyables, ils fuient ou
    se moquent"
    .Cela définit bien Ewald, modeste par nature il fuit les compliments et se moque
    souvent de ce qu'il fait.




     

    L'artiste peintre EWALD KAESER inaugure sa propre galerie d'art


    L'inauguration et l'ouverture de la nouvelle galerie artEK a eu lieu à Villaret, à mi-chemin entre Pensier et Courtepin, le 14 septembre 2019. 
    C'est une bâtisse, à l'origine une porcherie, gracieusement mis à disposition par le propriétaire de la ferme adjacente. Avec toute son imagination et beaucoup d'huile de coude, EWALD KAESER l'a entièrement rénover pour y présenter ses propres tableaux. Cette petite et chaleureuse galerie a comme noble prétention de faire découvrir les artistes de la région intéressés de présenter et promouvoir leur travail.

    L'intérieur a été transformé en une unique pièce dont les surfaces murales sont à même de supporter une collection de tableaux.
    Assez d'espace au sol est prévu pour la mise en valeur d'éventuelles sculptures ou autres œuvres d'art.

    L'artiste peintre EWALD KAESER inaugure sa propre galerie d'art

    Juste en face de la nouvelle galerie la ferme, dont les devantures peuvent servir de support Collée à la ferme, la maison d'habitation. Les différentes chambres d'hôtes sont à disposition pour y suspendre des œuvres. Ainsi il est possible de les admirer dans un contexte intime.

    L'artiste peintre EWALD KAESER inaugure sa propre galerie d'art

    Les tableaux de EWALD KAESER y ont une place de choix.
    Chaque artiste serait à même d'exposer sa collection dans ces décors chaleureux.

       





      EWALD KAESER en plein travail dans son atelier.  Juste pour justifier que son imagination est sans limite il faut jeter un coup d'œil à la paroi du fond. C'est une grande fresque  faite de bouchons de liège (la patience est une vertu).

      De cette pièce passons au portfolio
    L'artiste peintre EWALD KAESER inaugure sa propre galerie d'art

    L'artiste peintre EWALD KAESER inaugure sa propre galerie d'art






     

    Partager via Gmail

    9 commentaires
  •  

    Portfolio EWALD KAESER artsiste peintre, sculpteur et plasticien

    Route des Bois 11   1784 Wallenried   +41 079 454 38 86    ewald.kaeser@bluewin.ch   
     
                                        Sur les devantures de la ferme                                                                              en extérieur

      sur des boilles à lait  

           

     

     

     

     
           

           
       

     
           
      Sculptures à thèmes Sculptures moulages au plomb 

           

    Portfolio EWALD KAESER artsiste peintre, sculpteur et plasticien

    Portfolio EWALD KAESER artsiste peintre, sculpteur et plasticien

     Portfolio EWALD KAESER artsiste peintre, sculpteur et plasticien
           
    Les Bébêtes (art plastique)

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    Parasteatoda suite 2
    Voir l'article "prédation" 
              Voir l'article "suite 1"

    Nous voici au 02 octobre 2019. Je découvre que quelque chose bouge derrière le cocon de la Steatoda dans le coin. En même temps je constate que le cocon a été troué. Alors là je suis très étonné mais sans réponse. La chose avance vers l'araignée. je ne sais toujours pas de quoi il retourne.
    Mais dans ma tête quelque chose me dit "va y avoir de la bagarre".

    Mais non, rien ne se passe. L'araignée reste stoïque et la chose la contourne.
    Il s'agit d'une larve mais aucune idée de son identité.
    La larve continue son bonhomme de chemin sans réaction de l'araignée. Il me semble que la chose a le ventre bien gonflé. Pour mieux parvenir à la désigner je prends une photo de profil (voir ci-dessous)

     

     

     Avec ses touffes de poils dressés à l'arrière je suis arrivé à lui donner un nom. C'est la larve d'un petit coléoptère qui n'a pas bonne réputation.
    Connaissant la boulimie des larves de coccinelles, je soupçonne ce monstre d'avoir pillé le cocon de l'araignée. Mais, ces larves se nourrissent en général de fibres naturelles alors est-elle innocente ?
    C'est donc la larve de l'Anthrène du bouillon blanc ou Anthrène bigarré des tapis (Anthrenus verbasci)
    Ici sur un de mes EdelweissParasteatoda suite 2


     Nous voici au 05 octobre 2019
    Le feuilleton arachnide continue avec une apparition surprise. Une belle araignée de la même famille que la maman des juvéniles qui maintenant
    se sont complètement dispersées exceptées deux d'entre elles. La nouvelle arrivée est une Steatoda triangulosa de la famille Theridiidae magnifique spécimen. Elle va traverser toute la toile de la maman sans que cette dernière réagisse. Étonnant car selon l'article précédent ni le perce-oreille, ni la sauterelle n'ont été épargnés. Pour info, cette triangulosa est une cousine de la veuve noire mais n'est absolument pas diabolique. Elle est plutôt bonne mémère comme toutes les araignées d'ici.


    Pour couronner le tout un moustique s'est invité à l'histoire.
    Je suis convaincu que cet énergumène est nettement plus dangereux que toutes les araignées de nos régions.

    Parasteatoda suite 2

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    17 commentaires
  •  

    Parasteatoda suite

    Voir le premier article "prédation" 


    Parasteatoda suite
    Trois araignées se côtoient dans ce coin de mur :

    1 - Parastetoda tepidariorum

    2 - Steatoda sp. qui a bien voulu se montrer
    avec son cocon

    3 - Pholque phalangide en embuscade

     

     Le premier article s'est arrêté au 10 septembre 2019.
    Le 21 septembre 2019 les bébés sortent du cocon.
     

    Le 22 septembre 2019 la couvée s'est agglutinée au plafond.
    La maman suspendue a éloigné le cocon et surveille ses petits. Elle décrochera le cocon le lendemain.

     

     

     Le 27 septembre 2019 les juvéniles se dispersent. La femelle a profité de la visite d'un perce-oreille pour se restaurer à ses dépens.



    30 septembre 2019, la moitié des bébés ont pris leur indépendance. Le pholque et l'autre steatoda sont toujours à leur poste.


    02 octobre 2019, encore une fois la femelle peut reprendre des forces grâce à l'opportunité d'une sauterelle.
    Cette histoire n'est pas terminée, les jours suivants sont plein de rebondissements, à voir avec "suite 2".

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  •  

    C'est une Punaise des bois aussi reconnue sous Tropicoris rufipes
    Elle suce la sève de différents feuillus, de fruits et parfois se délecte d'insectes.   
    Ses caractéristiques : les deux cornes tronquées du pronotum et la pointe jaune-orangée du scutélum.

     
                   La fornication 

        La lumière ambiante génère
            une couleur surprenante
     

      Avec leurs couleurs ces juvéniles méritent des images Celle-ci pirate une proie d'une araignée. Son rostre est bien planté.
         

     

     

     

     
    Partager via Gmail

    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires